Illusion d’optique et 3D, ces artistes qui te font loucher

Snail attaque Julian Beever

Anamorphoses et trompes l’oeil, la 3D au crayon à papier

La 3D anamorphic ou l’art de jouer avec la perspective avec un appareil photo et un crayon, voici l’art en vogue qui fait un peu de bruit sur la Toile. Mais entre trompe l’œil sur papier et trompe l’œil sur trottoir, il y a un monde. Les deux ne sont pourtant pas si éloignés en terme de technique, et à petite ou grande échelle, certains de ces artistes peuvent littéralement perdre tes yeux dans un marasme optique d’incompréhension visuelle (check mon champ lexical de la vision).

L’art digital n’est pas le seul maître des images en 3D. On a beau être à l’heure du 100% Internet et Photoshop à outrance, il y a toujours certains irréductibles attiré par le pinceau pour créer l’irréel, dans le vrai, et avec du vrai.

Bon, ça n’était pas une critique des arts numériques pour autant. Mais quand des artistes se mettent dans la tête de jouer avec la perspective pour faire littéralement disjoncter tes yeux avec juste un pinceau et un crayon, et sans l’ombre d’une retouche, en effet, on s’en retrouve impressionné.

Le travail est complexe dans le sens où il n’y a pas que l’oeuvre à réaliser, mais aussi la scène et le décor à mettre en place (ou à choisir) pour que le rendu final soit parfait, et parfaitement montré dans une perspective au millième de degré près. Pour cette raison, les créations de petite échelle, à l’aide de deux bouts de papier et d’un simple crayon, sont aussi grandioses dans des proportions moindres (et si vous trouvez cette remarque contradictoire, dites-vous que déjà, ça n’est en rien mon problème. Non mais. De toute manière, vous allez louchez pendant 5 minutes sur chaque image en vous demandant si c’est vraiment possible ou non.).

Dans notre petite sélection des peintures 3D, crayonnages et autres œuvres à plus ou moins grande échelle qui peuvent (et qui DOIVENT) subjuguer le spectateur, on retrouve donc Ben Heine (qui avait déjà attiré notre œil par son jeu des couleurs et des formes dans notre précédent article sur le monsieur) qui s’exprime donc définitivement comme un maître du fondu entre la vie et la matière, le réel et l’irréel, par le dessin et la peinture. On a également un artiste italien, Alessandro Diddi, qui se contente de son calepin pour nous impressionner, et qui le réussit bien dans ses œuvres, en passant par trois artistes qui se lancent dans la customisation de rues entières, et une image d’un profil DeviantART, pour finir en beauté. Leurs sites sont bien évidemment cliquables en bas de l’article !

Entre points de fuite et jeux de perspective, voici une sélection de 10 oeuvres faites main (ce qui est un peu le principe) qui jonglent avec tes globes oculaires égarés : 

Ben Heine :

3D Drawings Ben Heine 3D Drawings by Ben Heine

 

Alessandro Diddi :

Alessandro Diddi 3D Drawing art Alessandro Diddi 3D Drawing

 

IZA-NAGI (Oui, ceci est un pseudo.) :

Iza-nagi DeviantArt 3D drawing

 

On oublie les feuilles, on passe au street-art !

Edgar Mueller :

Edgar Mueller Street Art Edgar Mueller Street Art 0 Edgar Mueller Street Art 00

 

Julian Beever :

Snail attaque Julian Beever

Eduardo Relero :

Eduardo Rolero Grandes Chorizo

Alors, perdu ?

Vous pouvez (c’est une possibilité, comme ma main virtuellement dans votre tête si vous avez éventuellement la flemme) aller sur les différents sites des créateurs des œuvres ci-dessus en cliquant ci-dessous (si si, je vous jure):

– Ben Heine

– Alessandro Diddi

– Le DeviantART d’Iza-nagi (vous l’aurez compris, c’est clairement pour les fans de mangas. Mais bon, c’est beau, donc tant pis.)

– Edgar Mueller

– Julian Beever

– Eduardo Relero