[POLITIQUES] Les coups lisses du pouvoir

Youtube Follow Openminded
sexe politique pouvoir

Coups fourrés, fellations : quand les hommes de pouvoir se lâchent.

Sans rentrer dans des débats sans fin, l’adultère – dans l’opinion générale – est considéré comme quelque chose de mal, d’immoral etc alors quand il arrive dans les hautes sphères des politicards, forcément ça nous surprend. Un peu comme lorsque, par mégarde, tu entends tes parents en plein coït. Les hommes de pouvoir ont cette espèce de libido débridée presque incontrôlée mais qui, remis dans un contexte normal (comme le président), n’est en fait qu’un simple comportement humain. Retour sur les quelques scandales sexuelles de nos élus.

Le sujet tombe à pique étant donné que notre cher François Hollande est mêlé à une petite histoire extra-conjugale avec l’actrice Julie Gayet. Une information sortie tout droit du ramassis de connerie Closer qui aurait surpris l’homme normal sortir de l’Elysée en pleine nuit pour se rendre dans l’appartement de la jeune femme. Pour le coup, la seule chose qu’on retient c’est qu’avec cette histoire, les gens ont pu détourner la tête de l’affaire Dieudonné le temps d’une journée. Maigre compensation, certes, mais c’est déjà ça !
Une petite pensée à Valoch’ qui doit bien l’avoir dans le c… (enfin plus maintenant). Futilités pour futilités, Julie Gayet est plutôt pas mal dans le genre, je me pose vraiment la question de savoir si le pouvoir rend aveugle, Hollande n’étant pas un homme ultra sexe, il faut se l’avouer !

hollande gayet adultère
Passons cette histoire de Flamby goût Gayet, et revenons donc à ces hommes de pouvoir et leur petits (quoique…) coups fourrés par ci par là qui pourrissent leur image et qui remettent en cause leur position déjà un peu ternie. Bizarrement, en France, on se passionne quand même pas mal pour ce genre d’histoire, de scandale. Les hommes de pouvoir et donc souvent hommes publics doivent garder une image d’homme impénétrable (mais pénétrant… – bruit de caisse claire –) et donc dépourvu de vie sexuelle et encore moins de liaisons adultérines. Mais il faut regarder la réalité par les 2 trous : les hommes de pouvoir sont parfois de vraies hommes à femmes, des queutards si vous préférez. Personne ne l’a oublié, c’est l’un des plus gros scandale sexuel de cette décennie, l’affaire DSK qui – à défaut de pouvoir contrôler sa queue – se serait tapé Nafissatou (Si j’étais Anne Saint Claire, j’aurais le seum) et aurait perdu l’accès au poste de Président. On a qu’une chose à dire ici : Si DSK avait été président, sur le sujet de l’adultère un magazine hebdomadaire aurait pu devenir un quotidien.

dsk
Outre-Atlantique, ils sont aussi servi ! Entre Clinton (l’affaire « Monicagate »), Kennedy ou encore David Petraeus (ex-directeur de la CIA), il y a de quoi alimenter le débat. Le scandale le plus retentissant étant celui de Bill avec une stagiaire de la Maison Blanche nommée Monica Lewinsky. Accusé d’avoir eu des relations sexuelle avec cette dernière, son image en a pris un sacré coup (Monica aussi). On n’oublie pas non plus, la relation entre Marylin Monroe et Kennedy, le mythe le plus glamoooour des USA. Jacky en a pris pour son grade, même si cette affaire n’a jamais explosé au grand jour lorsqu’il était au pouvoir. Et c’est pas fini, JFK se serait aussi tapé une stagiaire (Mimi Alford), comme quoi, être stagiaire ça peut avoir son charme ! En tout cas, on ne peut pas dire que les hommes de pouvoir se privent quand il s’agit de relation extra-conjugales : petites stagiaires, actrices… ça y va à la Maison Blanche (avec un petit détour au Sofitel). 

jfk monroe
Les hommes politiques n’échappent donc pas aux ragots et aux scandales. Et si on refait un petit tour en Europe, il y a évidemment le plus gros queutard du PPE (Paysage Politique Européen), Sylvio Berlusconi qui lui ne fait pas dans la demie mesure : escort, mineure, échangisme, le mec se fait plaisir ! Bref, une question peut aussi se poser :  et la femme de pouvoir dans tout ça, est-ce qu’elle baise ? La question est un peu crue mais il faut quand même retourner le sujet. L’adultère dans les milieux politiques est-il simplement une affaire d’homme ? Il faut se l’avouer, un homme + pouvoir + costume + charisme ne va pas produire le même effet sur une société qu’une femme en tailleur avec du pouvoir. Les femmes, et pas seulement en politique, sont tout de suite catégorisées si elle montre un peu trop leur coté séducteur alors qu’un homme sera considéré comme un simple charmeur. Au pouvoir, les femmes sont beaucoup plus désexualisées et c’est peu-être pour ça qu’on en entend moins parler. Peut-être qu’en réalité, elles chauffent à tout va dans les bureaux.

On achève ici ce sujet qui continuera très certainement à être alimenté par nos amis les politicards. Pouvoir, adultère et liaisons controversées font partis de nos sociétés, en attendant on vous montre quelques photos de ces femmes qui ont réussi à se taper des présidents et autres mecs à gros égo !

monicagate clinton
Monica Lewinsky x Clinton
julie gayet
Julie Gayet X Hollande
ruby rubacuori
Ruby Rubacuori x Berlusconi
nafissatou diallo dsk
Nafissatou Diallo x DSK