La SNCF mène à tout, même en taule

Sncf grève vacances

Un pain à la SNCF  pour partir sous les cocotiers !

Incroyable mais vrai. Notre chère et tendre SNCF est une fois de plus victime de polémique ! Deux agents ont tout simplement simulé leur agression pour prendre des congés et pouvoir se reposer pépère pendant quelques temps. Décryptage.

La SNCF prend cher depuis la nuit des temps à cause de leurs incessants « Veuillez nous excuser de ce retard occasionné » ou « suite à un accident d’exploitation… ». Aujourd’hui, les employés vont devoir se préparer à être une fois de plus lynchés (on n’est plus à ça près…). Le Parisien a rapporté que deux agents avaient simulé leur propre agression, à Soisy-sous-Montmorency, pour prendre des vacances ni vu ni connu au lieu de gentiment distribuer des amendes pour des pieds malencontreusement posés sur un siège de train… C’est pourtant un métier si passionnant. On ne comprend pas. Les pseudos-voyous-agresseurs étaient en fait des jeunes du quartier à qui les deux employées avaient promis 200 euros si la simulation fonctionnait (le temps de mettre deux trois amendes avant de se casser au soleil). Mais pourquoi n’ont-elles pas appelé Nabilla ? Même à 6000 kilomètres elles auraient fait le buzz !

À LIRE :   L'agenda de la semaine (du 20/10 au 26/10) - Truncate - Maya Jane Coles

Bref dommage, la Guadeloupe attendra, puisque les deux jeunes avaient gardé les textos et les ont dévoilés à la police (quelle organisation). Prochain vol destination ? Sûrement la prison pour les deux femmes pleines d’espoir. Et sinon, la SNCF vous souhaite ses meilleurs vœux 2008 et s’excuse (encore) de son retard.

sncf-agression-prison

Dommaaaaage !

guadeloupe-vacances-plage