M, un guitar hero au pays de la baguette (Bus Palladium)

m9

M, un guitar hero au pays de la baguette (Bus Palladium)

M a enflammé la scène du Bus Palladium lundi 18 novembre dernier pour un concert ultra privé. Au programme,  un show multifacétique où basstar effects, tapping et autres solos bien rock et groovy nous rappellent que son jeu de guitare est unique dans le paysage guitaristique français ! !

Bon, Je vais être sincère, je n’ai jamais trop écouté M certainement parce qu’il est arrivé dans ma vie via la bande FM comme pour des milliers de français…

Je me repens.

J’ai eu la chance de voir M 3 fois en live au BUS Palladium… Et ce mec est hallucinant !

m4
© François Capdeville

Je ne m’attarderai pas sur son talent de compositeur parolier, sa maîtrise de la scène -quelle qu’en soit la taille, de sa générosité avec son public, de sa gentillesse pour partager un mot ou poser pour une photo… Non ! (Et les  articles dithyrambiques sur ces sujets sont légions).

Moi du haut de mes 20 ans de gratte (j’avoue elles prennent la poussière dernièrement) ce qui m’intéresse c’est de savoir s’il est unique dans le paysage guitaristique grand public français.

Revenons un peu en arrière, pas bien loin, car ce qui nous intéresse, c’est la scène pop et rock. De toute façon, je n’aurai pas eu assez d’encre digitale pour encenser les grands guitaristes de jazz et de guitare manouche que l’hexagone a enfanté (cadeau pour les profanes : Django Reinhardt, Biréli Lagrène…).

Donc, au pays de la baguette et du camembert, il y a d’abord eu Nono, Norbert Krieff, le légendaire guitariste de Trust qui nous a pondu l’un des hymnes rock français Antisocial… Dans la mouvance guitar hero, je ne peux pas passer outre  Patrick Rondat, le seul french guitar hero shredder qui connut une vraie carrière internationale -dans son domaine-, notamment parce qu’il accompagna Jean-Michel Jarre dans ses expériences musicales. Paul Personne, le mal connu, nous livrera une des plus belles ballades bluesy de la chanson française. Bertignac, bien sûr, qui ne rate pas une occasion pour rendre hommage aux grands du Rock. Enfin, chez les quadras, on retrouve Yarol Poupaud qui marqua les 90’s avec le groupe FFF, symbole de toute une génération, et qui accompagna notre Johnny national lors de sa tournée 2013. Et depuis une dizaine d’année, le fils Thomas Dutronc fait parler de luis notamment par son jeu de gratte manouche exceptionnelle.

À LIRE :   L'agenda de la semaine (du 15/12 au 21/12) - Lakomune - Kobosil
m11
© François Capdeville

Et puis il y a M… Wow! un vrai mélange des genres. M c’est :

çà (pour l’approche power rock)

çà  (pour son jeu acoustique avec cette reprise de Crosstown traffic -j’attends sa version french de pluie violette de Prince)

çà (pour l’approche rock bluesy)

et çà (pour la funk à 1.40)

M c’est en plus du show : des clins d’oeil à des solos ou des techniques qui font la guitare : il nous fait des cocottes funk à la wahwah, se tape l’intro de Thunderstruck en tapping sur la basstar de son acolyte Brad Thomas Ackley et revisite le coup de langue immortalisé par Hendrix avant de s’échapper dans des mélopées tropicales ou orientalisantes.

Thanks Matthieu Chedid pour ce métissage des genres qui a le mérite d’être accessible au plus grand nombre… En attendant de te revoir sur scène,  je vais commencer par redresser le manche de mon Ibanez 360 EX que mon père m’avait offerte pour mes 15 ans. Micros à changer également. Ma LAG tient la route, çà va… et ma petite merveille classique Rafael Ortega 1994 va avoir le droit à une cure de jouvence.

m8
© François Capdeville

 

Le Bus Palladium

Restaurant – Concert – Club

6, rue Fontaine

75 009 Paris

François Capdeville