La musique et Louisahhh !!!

Youtube Follow Openminded
Louisahhh-serie-photo

Louisahhh !!! a fait son Bromance de chemin, petite discussion autour de la musique avec une fille cool !

 

L’époque où elle était « la protégée de Brodinski » me parait bien loin. Louisahhh !!! c’est une femme modèle, une fille simple, qui pourrait être ma pote,une guerrière de la musique. Elle a répondu le plus naturellement du monde à nos questions, et finalement, c’est peut être ça qu’on aime le plus, le cool. Je n’irai pas jusqu’à crier « Girl’s power« , mais on n’en est pas loin. Education & Elevation. En dj-set ce samedi 9 novembre, au Social Club.

 

• Louisahhh !!! : cri de guerre ou cri de joie ?

Louisahhh !!! : war cry or shout of joy ?

C’est aussi bien un appel aux armes qu’un appel à la joie !

It transforms:  It is a  call to arms but also a call to delight

 

• Comment le label Bromance influence-t-il la façon dont tu produis ta musique et dont tu es promue ?

How Bromance is influencing your way of producing music ? And your way of promoting yourself ?

Bromance m’a mise en relation avec un puissant groupe de paires, d’amis, d’héros : une famille. Ça m’a forcé à mieux me connaître et à mieux connaître ce que je fais. Ca m’a apporté le contact avec Maelstrom, avec qui je travaille pour produire mes tracks, c’est quelqu’un de très important dans le son que je fais. En terme de promotion, Bromance m’a aidé en me donnant un contexte de travail et une tribue à laquelle je peux m’identifier, qui sont deux éléments très importants dans le climat contemporain de la dance music.

Bromance has aligned me with a powerful group of peers, friends, heroes; a family.  It has forced me to know who I am and what I do, better. It has given me Maelstrom, who I work with to produce my tracks, and who is an important element of the sound I make.  In terms of promotion, it has helped give me context to work in and a tribe to identify with, two important elements of success in the climate of contemporary dance music.

 

• Maintenant que tu vis à Paris, qu’elle est la différence entre jouer à New-York et jouer à Paris ?

Now you’re living in Paris, what is the difference between playing in N.Y or playing in Paris ?

Ces deux villes sont incroyables pour jouer ! J’essaye de rester dans « ce que je fais » où que je sois : jouer ce que j’aime et répondre à la foule de manière sensible. Le but est de donner au public ce dont il a besoin avant même qu’il ne sache ce qu’il lui faut. Tout dépend vraiment des nuits, des lieux, des gens, de l’atmosphère plus que de la ville. Tout cela vaut d’ailleurs pour le monde entier.

Both cities are amazing to play in; I try to stick to ‘what I do’, wherever I am: play what I love and respond to the crowd in a sensitive way – the goal is to give them what they need before they even know they want it, to channel truth.  It really depends on the night, the venue, the people, the vibe moreso even than the city – this holds true around the world.  

 

 

• Comment le public réagit à ta musique ? Est-ce que tu arrives à toucher un public varié ?

 How people react to your music ? Do you arrive to get a worldwide public ?

La réaction a été incroyable; au delà de ce que j’aurais pu imaginer. Et ça continue de grandir sans cesse !

The reaction has been overwhelming; better than anything I could have hoped for.  The movement is growing.  

 

• Comment vois-tu Bromance dans le paysage musical français ? Est-ce que vous avez réussi à mettre la techno au goût du jour ?

 How do you see Bromance in the french music landscape ? Did they bring techno up to date ?

Je pense que l’on sert l’esprit de la techno d’une manière très contemporaine, qu’on la fait avancer tout en concervant la tradition. On travaille à être vu et accepté par les connaisseurs, le cercle « sérieux » de la musique tout en répondant aux plus jeunes et à une audience avant-gardiste.

I think we serve the spirit of techno in a contemporary way, move it forward while serving a great tradition; I think we are working to be seen and accepted in more high brow, ‘serious’  circles while also catering to a younger, forward thinking audience.  Education and elevation.   

Louisahhh-musique

• Dans les grandes lignes, quel est le défi d’être une femme dans la musique ? Qui sont tes inspirations, tes modèles ?

 Without going into big speach, what is the challenge of being a girl in music ? Who are your inspirations ?

Mes inspirations viennent du rock’n’roll : Patti Smith, Chrissie Hynde, Shirley Manson, Debbie Harry … Ce sont des femmes que j’ai adoré en grandissant, je m’efforce d’être un modèle du même calibre, un exemple de feminité et de force comme ces femmes l’ont été pour moi. Le challenge d’être une femme dans la musique aujourd’hui, c’est la constante appréhension liée au fait d’être une fille qui me rendrait moins capable en tant qu’artiste. Avant je travaillais dans un magasin de disques et les clients avaient pour habitude d’aller s’adresser directement à mes collègues mecs. La blague que je faisais souvent était d’aller les voir : « Je peux vous aider ou est-ce que mon vagin à manger mon savoir ? ». Je pense, j’espère, que c’est un mythe qui s’est facilement demonté dès que j’ai commencé à jouer.

My inspirations come from the rock n’ roll world.  Patti Smith, Chrissie Hynde, Shirley Manson, Debbie Harry, these are the women I grew up worshipping; I strive to be a role model of that caliber, an example of feminity and strength like those women were to me.  Challenges of being a girl in music are the constant expectation of somehow the fact of my gender making me less capable as an artist.  I used to work at a record store, often customers would come in and defer immediately to my male co-workers.  The running joke was ‘Can I help you? Or did my vagina eat my knowledge?’  This is more of a stupid joke or a nuisance.  I feel (I hope) it is a myth easily debunked as soon as I start to play.  

 

• Est-ce que Bromance est une Bromance ? (une relation amicale très forte)

Is Bromance a Bromance ?  

A toi de me dire.

You tell me.  

• Peux-tu nous expliquer quel est ton processus de production ? As-tu un truc ?

 Could you explain to us what is your general process of production ? Do you have any gimmick ?

J’écris et je chante tous les jours; c’est important de pratiquer. Quand de bonnes idées me viennent, je les partage avec Maelstrom qui m’aide vraiment à exprimer le son « Louisahhh!!! ». Il est capable d’articuler ce que je ressens plus habilement que moi-même. On teste les sons jusqu’à ce qu’on arrive à construire quelque chose de bien, quand c’est prêt je vais à chez lui à Nantes, une semaine dans son « camp techno » où je suis comme une étudiante étrangère dans une famille incroyable et on bosse religieusement sur un tas de titres. C’est un vrai plaisir.

I write and sing every day; practice is important.  When good ideas are formed, I exchange them with  Maelstrom to really help express the ‘Louisahhh!!!’ sound.  He is able to articulate the noise in my heart more deftly than I ever could.  We send sounds and references back and forth until we have built something good, and when the time is ripe I go off to his techno camp in Nantes and stay as a foreign exchange student with his amazing family for a week and we work on a bunch of tracks like monks.   It is a delight.  

• Selon toi, quel est le meilleur endroit pour écouter tes sons ? En club, chez soi, en concert ?

 According to you, what is the best place to listen to your music ? Club ? At home ? During gigs ?

J’adore faire de la musique, mais j’aime aussi en écouter. Je pense, peut-être que c’est égoïste, qu’en concert c’est le mieux, c’est là que je m’amuse le plus !

I love to make music, but I also love to play it.  I (perhaps selfishly) think gigs are ideal, because they are the most fun for me.  

louisahhh-bromance

• Es-tu Open Minded ?

Do you define yourself as an open-minded artist ?

D’une certaine manière. Je veux être ouverte à l’inspiration sous tous les angles, pas seulement musicalement mais esthétiquement, émotionnellement et spirituellement. Ceci dit, je pense que tout ne peut pas être une source d’inspiration, quand on est dans un moment fertile, il est important à un certain niveau de censurer des influences pour ne pas dérailler, ne pas être perturber, dans le travail ou l’univers que tu cultives. C’est important d’être ouvert et de faire preuve de discernement, d’être « care-full ».

In certain ways.  I want to be open to inspiration from all angles – not only musically, but esthetically, emotionally, spiritually.  I want to be a channel for it.  However, I don’t think that all things can be inspiring – when one is in that fertile time, it is important on some level to censor influences as not to get derailed by what is not healthy for the work, or the world you are cultivating.  It is important to stay awake and be discerning, to be Care-Full.  

Louisahhh !!! en dj-set ce samedi 9 Novembre au Social Club : l’Event Facebook !