Rencontre avec Keziah Jones alias Captain Rugged


keziah-jones-interview-captain-rugged-1

On a parlé style et blufunk avec Captain Rugged ou plutôt devrais-je dire, Keziah Jones

C’est à l’occasion de la sortie imminente de son album Captain Rugged, que nous nous sommes entretenus avec l’inventeur de la blufunk. Ce savant mélange de blues et de funk a touché plusieurs générations de fans. Keziah Jones revient donc sous les traits de Captain Ruggedun super-héro plein de ressources et cool comme pas deux. Mais chut, laissons l’intéressé parler.

Tu as commencé par le piano, puis dès que tu as eu une guitare entre les mains tu ne l’as plus lâchée, le xylophone ne t’intéresse pas ?

You started by practicing piano, but when get guitar, you’ve never left it. Aren’t you interested in xylophone ?

(rires) Non parce que je pense qu’il n’y pas mieux que la guitare. On peut la faire sonner comme un xylophone, un piano ou des percussions. C’est magique et beau à la fois et dès que j’ai commencé à jouer de la guitare, j’ai su que c’était le meilleur instrument pour moi; donc je ne l’ai pas lâchée.

(laugs) No, because i think, the guitar is the ultimate. Because the guitar, you can make a sound like a xylophone, it’s sounds like a piano, sounds like a drum. It’s beautiful, so when i got a guitar, I knew this is where I want to stay,  so I’ve never left.

Dans le clip de Afronewave, on te voit jouer dans le New Africa Shrine. C’était important pour toi de jouer dans cet endroit mythique ?

In your last video Afronewave, you’re playing at the Africa Shrine. Was it important to you to play in this legendary area ?

Oui j’ai pu jouer à l’Original Shrine et ça représentait beaucoup pour moi. J’avais envie de montrer cet endroit mythique, de montrer ce qu’il s’y passe, les gens qui le font vivre. De plus, Fela est l’un de mes héros et c’était également important pour moi de lui rendre hommage.

Yeah I went to the Original Shrine, and they let us use for a video shoot and I thought it was important to at least to visually show the Shrine, what it looks like. It was pretty important because Fela is part of my major heroes so I wanted to pay hommage to him. I also wanted to show people in the Shrine, so it was definitely important to me.

Tout comme Fela Kuti, tes chansons sont engagées et tout comme ses chansons, les tiennes sont gorgées d’émotion. Tu penses qu’il faut défendre une cause pour transmettre des émotions ?

As Fela, your song are engaged et full of emotions. Do we have to defend a cause to share emotions ?

Les émotions font réagir les gens donc pour parler de thèmes engagés il vaut mieux utiliser un langage, une musique riche en émotions. C’est ce qui fait bouger les gens donc quand tu intègres ça à un message politique par exemple, tu as la bonne formule pour toucher profondément ton public.

Emotions is what makes people move, it’s what makes people react, so definitely I think if we want to talk about engaging things, it’s good to use very emotive language and emotive music, that’s what makes move people. If you put it in your political message, you have the good package to get people to react, so that’s why I do it.

On t’as pas mal vu avec un chapeau sur différentes photos et dans « Afronewave », on te vois enfin tête nue. Tu n’étais pas fier de tes délires capillaires ?

On pictures you’re wearing a hat but in your last video, you’re hatless. Were you ashamed of your hairstyle ? 

(rires) Non je les ai juste coupé parce que mon personnage, « Captain Rugged », ne porte pas de chapeau. Il a un style simple. Donc j’ai coupé mes cheveux pour jouer au mieux mon personnage.

(laughs) No, it’s just I’ve lower hair, I cut it off because the superheroe, this particular superhero « Captain Rugged » doesn’t wear a hat. He has a rare stream line, slick look, so I cut my hair off to play the character. That’s why I’m not wearing a hat.

Tu as une collection de chapeaux ?

Do you have a hat collection ?

Oui j’en ai  une cinquantaine.

Yeah a very large one, I must have like fifty hat.

Si tu devais retourner dans le métro Parisien pour faire la promo de ton album, tu le ferais ? Je pourrais jouer du triangle avec toi ?

Will you go to the Parisian subway to promote your album this time, and it you would, could I play triangle with you ?

 Non je l’ai fait pour le dernier album, ça a été une réussite. Ça a aussi fait bouger les choses, la RATP soutient les artistes qui jouent dans le métro, donc c’est plutôt cool. Mais je pense qu’il faut que je passe à autre chose. Par contre, pour jouer du triangle, pas de problèmes, je cherche justement un joueur de triangle. Mais t’as intérêt à être funky ! (rires)

No I did for the last album, it was very successful. And it also made something happen, the RATP is now supporting musicians on the metro so that’s was cool. I think now we’re done with it and we have to keep moving. But yeah, I’m looking for triangle player, but it’s gotta be funky ! (laughs)

Quel est ton remède pour éviter le trac ? Tu picoles ? Tu suces ton pouce ?

Are you shy on stage ? What’s your trick to avoid it ?

Je suis plutôt timide mais quand je monte sur scène, je ne le suis plus. Je ne peux pas me permettre d’être timide sur scène. Alors je ne pense pas au stress, je me focalise sur ma musique. Il m’arrive de lever la tête, de regarder le public et de me dire « Oh mon Dieu ! ».  Je baisse aussitôt la tête pour me concentrer à nouveau sur ce que je fais de mieux : chanter et jouer de la guitare.

I think i’m quite shy, but when I on stage I’m not shy anymore. That’s the one place I’m not shy you can’t be shy on stage, it’s not possible. I just dont think about it, I’m just concentrate on my music, on my guitar and I just play. But when I sometimes look up and think « Oh my God ! » and I just keep my head down, keeping playing music and it’s cool.

Comment tu expliques que tu sois écouté par plusieurs générations ?

You’re appreciated by several generations, how do you explain that ?

En fait j’ai commencé plutôt jeune donc je pense que les gens qui m’écoutaient on eu des enfants et qu’ils leur ont transmis ma musique. Mais je pense aussi qu’on peut apprécier ce que je fait à plusieurs niveaux, ça peut être le message, mon style de jeu à la guitare, les costumes, les inspirations sud-Africaines ou les paroles… Je fais en sorte d’intégrer  ces différents niveaux à ma musique afin que les gens puissent l’apprécier sous différents angles.

I started very young and overtime I keep playing music, people have children and I think when people like music they just pass it on to someone they like.

Moreover, I think you can like music on many different levels. You can like the massage, the guitar style, you can like the South-Africans elements, the fashion elements, the lyrics or the visuals. I like to put those different levels in music so you can always appreciate it on many angles.

Si on partait au Nigéria là tout de suite, qu’est-ce que tu me  ferais visiter en premier ?

À LIRE :   Nouvelle tendance : Les bars sans alcool

If we were heading to Nigeria rigth now, what would be the first place to visit ?

I think we would go where I’m from, my hometown, a place called Abeokuta. It ‘s known for this massive rocks, granit rocks and after million years of erosion, everything balanced very strangely. It’s amazing, it’s looks really nice.

On irait sûrement là où j’ai grandi, à Abeokuta. Cette ville est connue pour ses gros blocs de granit qui après des millions d’années d’érosion ont formé un ensemble plutôt renversant. C’est très joli à voir.

Tu te produis souvent sur scène avec des costumes completement fous, la mode est-elle une facette importante de tes shows ?

You’re always on stage with crazy outfits. Is fashion an important aspect of your shows ?

Dans tous les aspects de ma musique et de ma carrière, la mode joue un rôle important. Mon père était toujours apprêté, il allait jusqu’à Londres pour acheter de beaux vêtements. Je pense que je tiens ça de lui.

I think basically in all my music and through my career, fashion was very important. It’s also another level of message. My father was really into fashion : he had his shoes made, he had his cane made, his hat made, everything was made. He even wen to London to get particular high quality clothes. I got that from him I think.

keziah-jones-interview-captain-rugged-2

Tu décris ton personnage « Captain Rugged » comme un Superman Africain, quels sont ses pouvoirs ?

You describe « Captain Rugged » your character as an African Superman, what are his powers ?

Il n’y a pas de pouvoirs particuliers, il est surtout robuste, assez robuste pour survivre au Nigéria parce qu’il faut être solide pour y survivre. C’est quelqu’un de flexible, relax qui sait s’adapter à n’importe quel pays. C’est un survivant et je connais pas mal de personnes comme ça.

I doesn’t have any special powers, his power’s being « rugged ». « Rugged » means he’s able to survive in Nigeria because you gotta be rugged to survive in Nigeria. « Rugged » means « to be flexible », to be relaxed. To be able to travel in Europe, to speak english, to be educated enough to survive. Captain Rugged is a survivor and I know many people like that.

Tu as 45 ans et encore des abdos en béton et moi j’ai 22 ans et déjà du ventre. Donne moi ton secret !

You’re 45, you still have your six pack, I’m 22 and my six pack is hidden, what’s your secret !

Eh bien je mène une vie simple, j’évite la mal bouffe. Je mange sainement : des légumes, des fruits, du riz par-ci, par-là et je surtout, je continue à pratiquer. C’est plutôt un style de vie basique.

Well, I eat well, I live very simply, I don’t eat junk food. It’s just matter of exercise and practicing music. It’s a basic lifestyle.

Quelle est la chose la plus folle qui te sois arrivée sur scène ?

What’s the craziest thing which happen to you on stage ?

Les gens font tout un tas de choses sur scène. Je me rappelle qu’une fois, en tournée, je blaguais à propos de la cigarette et j’ai lancé : « Quelqu’un aurait un joint par hasard ? » Et voilà qu’à peu près cinquantes pétards atterrissent immédiatement sur la scène. C’était juste une blague !

People do all kind of things on stage. One time, I was touring and I was joking about cigarette like « Somebody’s got a joint ? »and about fifty joints have been immediately thrown on stage, it was just a joke,it’s just crazy ! (laughs)

J’ai un peu de mal avec les filles, est-ce que le Blufunk peut m’aider ?

I’m a little bit shy with girls, can Blufunk help me ?

Evidemment ! Cet album a été pensé pour communiquer avec le sexe opposé, cette musique a été écrite dans des états de grande tension sexuelle et ça se sent dans « Blue bell fields » ou encore « Rythm is Love ». Dans Blufunk, tout est question de tension sexuelle donc cette album peut tout à fait t’aider.

Definitely ! Blufunk is designed to communicate with the opposite sex, this music was written in a state of very high sexual tention. Yeah « Blue bell fields », « Rythm is Love »… it’s all about sexual tension. So this album can definitely help.

Tu as baptisé ta dernière chanson Afronewave, est-ce un nouveau mouvement ?

You called your last song Afronewave, is it a new movement ?

Eh bien j’ai remarqué que la communauté Nigériane qui s’est exportée à travers le monde produit de la musique dans des styles différents qui renvoient à leur racines. Ils communiquent pas mal entre eux et je pense qu’on est en train d’assister à l’avènement d’un nouveau mouvement. C’est pourquoi je l’ai appelé « Afronewave ».

I’ve seen that Nigerian community living on several countries in London, in Amercia for instance, produces unusual music but the interesting is they all communicate with each other. So called it Afronewave because it’s to talk about future, to talk about something happening now.

On te qualifie souvent de « dandy », t’en penses quoi ?

You’re oftenly described as a « dandy », what do you think about it ?

C’est vrai que j’aspire à un certain style, mais celui que j’ai, je l’ai adopté par nécessité. Autrefois, je jouais dans la rue donc je devais porter un chapeau, une écharpe et de bonnes chaussures pour rester à peu près au chaud. Mais ça ne me dérange pas d’être décris comme ça, je trouve ça cool.

I’d like to look a certain way but developped this style by necessity. I was playing in the streets so I have to wear a hat, a scarf and good shoes. I don’t mind being called a dandy, I think it’s cool.

keziah-jones-interview-captain-rugged-3

Où sont les fêtes les plus folles ? A Lagos ou à Paris ?

Where are the craziest parties ? In Lagos or in Paris ?

C’est sûrement celle de Lagos, il n’y a pas plus fou. Là-bas, la fête dure trois jours !

It’s probably gotta be in Lagos. I’ve had the craziest parties here. In Lagos parties go on during three days !

Tu as rencontré Fela, joué avec les plus grands comme Marcus Miller, il ne te reste plus grand chose à accomplir non ?

You’ve met Fela, you played with the greatests as Marcus Miller, what remains you to do ?

Ah bon sang ! J’aimerais faire tellement de choses. Je voudrais faire un bœuf avec Prince. J’aimerais retourner en studio, mettre au point un festival à Lagos, produire de la musique, oui il y a pas mal de choses qu’il me reste à faire.

Oh boy ! I wanna do a lot of things. I want to jam with Prince. I wanna to go to the studio, to make a festival in Lagos, to produce people… yeah there’s lot of thing I wanna do.

Are you Open Minded ?

Oui, bien sûr !

Yeah ! Of course !