On a parlé univers, sneakers et musique avec VV Brown

vv brown

On a rencontré VV Brown à l’occasion de la sortie de son deuxième album Samson and Delilah

Peux-tu nous parler de ta carrière ?
Can you tell us about your carreer ?

J’ai commencé à chanter à l’âge de 5 ans. J’ai été élevé avec l’église, j’étais entourée par beaucoup de musique gospel et puis quand j’ai eu 15 ans j’ai rejoins un groupe de punk. A l’âge de 18 ans, j’ai signé dans mon premier label, ça a été un long voyage jusqu’à maintenant et puis en 2009, j’ai sorti mon premier album « Travelling like the lights ». Ensuite, je suis partie à Los Angeles pour faire mon deuxième album et finalement, j’ai décidé de ne pas le faire et quitter mon label pour créer mon propre label YOY Records et puis après j’ai créé et sorti mon deuxième album « Samson & Delilah ».

I started singing when i was about 5, i was raised in church and i was surrounded by lots of gospel music an then when i was 15 i joined a punk band and by the age of 18 i got signed on my first record and it’s been quite a long journey up to this point, I released my album in 2009 called travelling like the lights which was my first album. Then i went on to make a second album in Los Angeles which i decided i didnt want to do and decided to move away from my major label and start my own record company called YOY Records and then I created and released Samson and Delilah which is the album that’s out now.

samson and delilah

Il s’est passé 5 ans depuis ton premier album, tu as fais quoi toutes ces années ? Tu étais où ?
So, it’s been 5 years since your first album, what did you do all these years ? Where were you ?

J’étais en tournée. On a tourné en Europe pendant 2 ans environ et aussi en Amérique donc même si on a l’impression que je n’étais pas là, j’étais quand même sur les routes à chanter. J’ai aussi créé un e-shop de fringues VV Vintage qui a pour valeur la durabilité et la mode éthique. Je me suis occupée de ça pendant un an et après je suis retournée en studio pour bosser sur mon deuxième album « Samson & Delilah » donc il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées, beaucoup de changements. J’ai fait plein de trucs, dans plein d’endroits différents.

I was on tour, we were touring Europe for about 2 years and also America so even if it’s seem like I was away, i was still on the road singing. And I started an online clothing store called VV Vintage which believe in sustainability and ethical fashion so I did that for a year and then after  I went back into the studio to work on my second album Samson and Delilah so there’re so much things that have happened, so many changes. I was kind of  doing a lot of things in so many different places. I’m enjoying making my second album, you know, being in the studio, at home.

vv brown

Quelles sont tes nouvelles influences ? Ton deuxième album est assez différent du premier.
And what are your new influences on this album because there’re a lot of differencies from your first album ?
 

Le premier album était très influencé par la musique des années 50 et la pop musique mais après avoir fini ma tournée, j’avais appris tellement de choses, absorbé beaucoup de cultures différentes que j’ai été inspiré par différentes formes d’art également. Je pense que Björk a été d’une grande influence autant sur moi que sur ma musique, et puis j’ai grandi aussi. Je deviens une femme et j’apprends de plus en plus à me connaitre… J’adore The Knife, l’inspiration vient aussi des artistes émergeants, je les observe grandir et travailler. Ma famille et mon copain sont aussi une source d’inspiration constante. De grandes influences et des transformations sont en train de se faire dans ma vie – C’est pour ça qu’on entend des nouvelles sonorités dans ton album – Ouai et parfois la vie change et tu dois faire avec. J’aurais pu faire un album vraiment similaire au premier mais je voulais vraiment suivre mes convictions et être la personne que je suis vraiment, je ne voulais pas faire semblant et je pense que si j’avais fait mon deuxième album comme le premier, ça ne n’aurait pas représenté la personne que je suis, donc je voulais être honnête avec moi-même.

So the first album was very much influenced by 50’s music and pop music but after I finished touring, I had learned so much new things, soaked up lots of different kinds of culture and was inspired by different art forms. I think Björk was a huge influence on me changing, I think also just growing up. I’m becomming a woman and knowing yourself more… I love The Knife as well, inspiration are from the up and coming artists, i’m watching them work and grow. My family and boyfriend are inspiration too. Huge influencies and rapid transformation are going on in my life – That’s why we can hear different sounds in your new album -. Yeah and sometimes life changes and you have to kinda go with it. I could’ve made an album that was very similar to the first record but I really really wanted to follow my convictions and be the person I really am, I didn’t want to have to fake it and I think if I made a second album like the first one it wouldn’t have been representing of who I am as a person so I had to be honest about it.

vv brown samson and delilah

Dis nous pourquoi tu as appelé ton album Samson et Delilah ?
So tell us why you called your album Samson and Delilah ? 

J’ai appelé mon album Samson et Delilah parce que j’aime l’histoire : c’est un homme qui perd toute sa force et la récupère et je me suis vraiment sentie puissante et habile quand j’ai fait cet album. Quand j’ai commencé mon propre label, j’étais très nerveuse et c’était probablement le moment le plus flippant de ma vie mais je me sentais puissante. Je me sentais faible mais en même temps, quand on a finit l’album, je me sentais forte à nouveau – donc tu t’identifies à cette histoire ? – Oui, je m’identifie avec le fait que Samson perd sa force et la récupère et puis aussi l’idée de vulnérabilité… C’est vraiment une histoire puissante.

I called my new album Samson and Delilah basically because I love the story : it’s about a man who loses all his strength and gains it back again and I felt really empowered when I made this record. When I started my own record company, I was really nervous and it was propably the scariest time of my life but I felt very empowered. I felt weak but at the same time, when we finished the album, I felt strong again – So you identify yourself with the story ? – Yeah, I identify myself with the process of Samson’s losing his strength and then gaining it back again and the idea of vulnerability and… It’s just a really powerful story

Pourquoi avoir choisi de chanter à la Flèche d’Or ?
Why did you choose La Flèche D’Or to perform there ? 

Et bien, je crois que l’endroit est connu pour passer de la musique alternative et je pense que c’est vraiment important de se produire dans des endroits qui reflètent l’artiste qu’on est. C’est quelque chose que j’ai appris quand j’étais en tournée, je veux vraiment que ça reflète la musique que je joue et puis il y a eu de bons groupes qui ont joué là-bas, c’est aussi pour ça qu’on a choisi cet endroit.

À LIRE :   Malaise assuré. Dans un monde trash en 3D

Well, I think it’s known for alternative music and I think it’s really important that the venues that you choose reflect the artist that you are. That’s something that I’ve learned when I was on tour, i really want the venues to reflect the music that I play, and great bands played at La Flèche d’Or so that’s also why we choose this place.

rock en seine

Une question sans rapport à ta musique mais on voudrait connaître ta marque de fringue préférée et si tu aimes les sneakers ?
A question that has no link with your music but we want to know what’s your favorite brand of clothing and if you like sneakers ? 

Ma marque préférée est celle d’Issey Miyake, un créateur japonais. J’adore les sneakers, j’aime les… Hm, j’arrive pas à me rappeler de leur noms, c’est une marque anglaise… Elles s’appellent Chone ou Shone (on a pas réussi à identifier le nom de la marque… Si vous les connaissez, dites le nous !). Je ne m’en rappelle pas mais ce sont celles que je préfère et que je porte d’habitude quand je suis à Londres et si je devais en choisir d’autres, ça serait les Reebok, je suis vraiment fan des high tops – T’aimes bien Nike aussi ? – Ouai, Nike ou Reebok, j’aime bien les deux ! J’aime bien toutes les high top trainer ! J’aime bien aussi les trainer avec une sorte de plateforme tu vois, genre les plateformes simples, surtout si elles sont toutes blanches !

My favorite brand is Issey Miyake, a japonese designer and I love sneakers. I love…Hm, I can’t remember the name of them, it’s a british brand… They’re called Chone or Shone (so we didnt identify the name of this brand… If you have an idea, don’t hesitate !) I can’t remember but that’s the best I usually wear in London and if I had to pick a second one it would be Reebok, I do like Reebok. I’m a huge fan of the High Tops – Do you like Nike also ?  Yeah Nike or Reebok, I like them both. I like any kind of high top trainer. I love the new trainer with some kind of plateform you see, like straight plateform. I really love those, especially when they’re all white.

Si tu pouvais choisir, avec qui voudrais-tu le plus collaborer ?
What would be your dream collaboration ? 

Ça serait avec Björk. C’est une artiste incroyable, j’aime et admire beaucoup ce qu’elle a fait dans sa carrière, sa musique et sa créativité. Elle a littéralement créé son propre univers et je voudrais être capable de pouvoir faire ça – Et à part Björk, tu aimes qui d’autres comme artiste ? – Hm, j’aime bien The Knife, Kate Bush, Grace Jones… Il y en a tellement !

It would be with Björk. She is an incredible artist and i really really like and admire what she’s done in her career, her music and her creativity. She litteraly creates her own universe and I want to be able to create my own universe – and which artist you like the most besides Björk ?  Hm, I like The Knife, Kate Bush, Grace Jones… but there’s lots of them, so many !

vv brown

Et, qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour l’avenir ?
What can we wish you for the future ?

Mon rêve serait d’être toujours en tournée, faire des albums. J’adorerais faire un film, un documentaire – tu le produirais ? – Ouai, j’adore produire ! On a fait un petit film pour l’album, j’étais à la prod et le directeur sur ça et j’ai vraiment aimé ça, j’aime bien être derrière les décors. Et puis, au-delà de ça, j’aimerais aussi me poser, avoir des enfants et me marier un jour ! J’aime bien cette idée. On a parlait d’avoir son propre univers et je pense qu’avoir sa propre famille est un bon début à ça, ça serait vraiment la grosse cerise sur le gâteau de tout ça !

Well, my dream would be to consistantly keep touring, making albums. I’d love to make a film, a documentary – you would produce it ?- Yeah, I love producing, we made a short film for the album and I was the producer and director on that and I really liked it, I like being behind the scene. And yeah on top of that i’d like to get settled, have kids and get married one day ! I like the idea of that and we talked about having our own universe and I think having your own family is a good beginning to that, it would be the most amazing cherry on the cake to all that 

Et dernière question, are you really Open Minded ?
And, last but not least are you really Open Minded ?

Je pense que je suis ouverte d’esprit, ouai ! J’essaye de l’être. Je pense qu’il y a toujours une explication ou une raison derrière chaque chose. Je pense que c’est toujours important de continuer à apprendre des gens, des choses. Je crois que c’est important d’être ouvert d’esprit parce que si tu es fermé, il n’y a pas de place pour grandir ou changer ou comprendre ou refléchir – Et puis tu voyages partout dans le monde donc tu n’as pas vraiment le choix que d’être ouverte d’esprit en quelque sorte – Exactement, je pense que voyager t’aides vraiment à être comme ça, tu apprends de cultures différentes, tu t’adaptes. C’est fou, les cultures sont tellement intéressantes, par exemple certaines choses dans certains pays peuvent sembler irrespectueux et dans un autre c’est une chose tout à fait normal. Donc ouai, j’essaye d’être open minded.

I think I’m open minded, yeah ! I try to be. I think there’s always an explanation or a reason behind something. I think it’s always important to keep learning about people and things. I think it’s important to be open minded, if you’re close minded then, you know there’s no room to grow or change or understand or reflect – And you travel all around the world so you kinda have to be open minded someway – Exactly, I think travelling really helps you to be that way, you learn from different cultures, you can adapt. It’s crazy, cultures are such interesting things because some things in some countries may seem disrespectful and in an other it is just normal. So yeah, I try to be open minded.

Merci à VV Brown pour cette interview, à la cool !