Focus : Brian Lichtenberg, le designer à suivre…

visuel

Focus sur Brian Lichtenberg, l’homme qui détournait les grands noms de la mode

En commençant par dire que le créateur Brian Lichtenberg est un coup de coeur, on ôtera à cet article toute forme d’objectivité mais on pourra limpidement justifier d’un enthousiasme exacerbé. Aussi, en pied de nez à nos livres d’anglais, on snobera la question du “Where is Brian ?“, pour s’intéresser davantage au “Who is Brian ?”. De la provocation ? Certes ! Et comme dans une transition (toute pourrie) de présentateurs de prime time à la télé, on vous dira que ça tombe bien car Brian Lichtenberg est, lui même, un personnage très provocant.


Who is Brian (Lichtenberg) ?

Si le nom de Brian Lichtenberg ne vous dit rien de prime abord, vous n’avez, en revanche, pas pu faire l’impasse sur son oeuvre. De “Céline” à “Féline”, de “Balmain” à “Ballin” ou encore d’ “Hermès” à “Homiès” : Brian Lichtenberg est celui qui a ouvert la brèche en osant détourner le noms des grandes maisons de couture.

brian lichtenberg
Le créateur de Los Angeles, qui puise son inspiration dans la musique, les couleurs, les formes et les matières, aime ajouter une touche d’humour à son travail; et c’est sans aucun doute le second degré de ses créations qui a su aguicher les célébrités. Toutes s’arrachent les t-shirts, sweat-shirts et autres bonnets du designer.

ciara ballin
cassie homiès
joel maden brian lichtenberg
féline brian lichtenberg

Oui, l’homme qui a réussi à faire porter une forme de contrefaçon à des gens qui ont les moyens de se payer l’original existe… et est, de ce fait, forcément un génie ! Mais cela dépasse l’entendement quand on découvre que les créations de Brian Lichtenberg sont vendues chez Colette ou Net-à-porter, soit les distributeurs de ces mêmes grandes marques détournées; “Un génie !”, on le répète. Brian Lichtenberg parvient à siéger à côté des monuments de la mode dont il se joue. Et est-ce parce que le créateur a eu du nez, qu’il n’a pas touché à Yves Saint Laurent ? En effet, il n’en est pas de même quand on s’amuse de la maison d’Heidi Slimane. Colette et la marque What About Yves (qui, avec son slogan “Aint Saint Laurent”, surfe sur la même tendance que Brian Lichtenberg) en font actuellement les frais.

À LIRE :   Thump-Thump : Basses musiques @ Panic Room - 05/04


Brian Lichtenberg : 90’s fashion show pour le printemps-eté 2014

 

collection printemps été lichtenberg

C’est maintenant que se manifeste l’exacerbation de sentiments évoquée précédemment. Parce que Brian Lichtenberg a présenté pour la première fois une collection lors de la dernière fashion week de New York, on est en émoi. Cette collection qui mixe l’amour du luxe, du streetwear et du sportwear n’est pas sans rappeler l’univers d’Alexander Wang. Seulement, on retrouve chez le créateur des silhouettes contemporaines très singulières. Dans ses souvenirs d’enfance, Brian Lichtenberg s’est replongé pour nous proposer une collection influencée par les 90’s. Du punk-rock-chic-streetwear aux silhouettes de monochrome : la collection dévoile 24 looks osés d’un nouveau genre. Le créateur s’est appliqué à créer des pièces fortes qui diversifient les matières pour un résultat remarquable. Celui arrivé avec des “jerseys rigolos” montre à travers cette collection l’étendu de sa créativité. Brian Lichtenberg n’a sûrement pas fini de surprendre. On va le suivre de près (et même de très près)… Checkez quelques looks de la collection ci-dessous.

look lichtenberg

look lichtenberg
look brian lichtenberg
look brian lichtenberg
look lichtenberg
look lichtenberg
look lichtenberg

Sarata