Les musiques de clubbing ? Moi j’aime bien ?

filles clubbing

Attention, cet article risque de vous causer des séquelles auditives irréversibles. Les musique de clubbing, moi j’aime pas.

Le mercredi c’est sushi (oui je m’en sers souvent de cette phrase mais pour le coup c’est vraiment sushi). Mais ça on s’en fout un peu. C’est surtout le jour du Moi j’aime bien ?, une sélection musicale aux goûts douteux qui s’attaque à des thématiques plus ou moins douteuses elles aussi chaque semaine. Du rire, des larmes, des interrogations et des mouvements cérébraux alternatifs sont de mise pour parvenir à réaliser cette utopie musicale digne d’un Open Minded Golden Deluxe Music Award. En gros, on se bouge toutes les semaines pour faire un choix musical qui tient debout.
Mais toi aussi, jeune lecteur d’opn tu peux participer à cette tempête de cerveau hebdomadaire. Comment ? Tout simplement en proposant un thème et deux ou trois exemples sur contact@opnminded.com et on se fera un plaisir de lancer ça par la suite.

Loin de moi l’idée de juger les personnes qui écoutent ce genre de musique mais je me dois quand même de dire la vérité, brutale et frontale : c’est de la daube. Le Moi J’aime Bien ? de cette semaine sera court, bref et concis, d’une part parce qu’il fait un temps de chiotte et de deux parce que les musiques de clubbing, ça me hérisse les poils du bras. Tout comme mes raisons sont merdiques, la musique de David Guetta (putain, j’ai même du mater dans Google pour écrire son nom correctement) et autres Martin Solveig est insipide. Alors oui, ces types se font des millions en produisant de la « musique » donc j’imagine qu’il y a bien des gens pour qui ce genre de son est audible. On peut  même considérer ça comme fédérateur (#lol). Bon, je continue dans ma lancée de hater parce qu’encore une fois, il fait un temps de chiotte. Jacky Tunning (Ah, ce vieux Jacky, toujours là dans les bons coups) à bord de sa Renault et ses gentes 33 pouces, Radio FG à fond dans les bass c’est un peu l’image que j’ai de cette musique de clubbing. C’est triste, c’est moche mais ça existe vraiment. Histoire que vous puissiez de nouveau écouter et apprécier comme il se doit du bon son, rien de mieux que se bousiller le tympan avec de la musique de clubbing. Bon courage.

#haterd’unjourhatertoujours

calvi

soirée mousse clubbing

clubbing session

pool party

fail