(Dé)Construction à la Backslash Gallery

backslash galerie
Rero

On a chillé à la Backslash Gallery

La galerie Backslash accueille du 12 septembre au 31 octobre prochain quatre artistes du tonnerre. Dans un vaste espace avec étage, ils exposent leurs œuvres monumentale sans retenue.

Le français Rero et ses lettrages barrés d’un trait sec, s’approprie le rez-de-chaussé en inscrivant son empreinte directement dans le bois du mur de la galerie, représentant ainsi d’une certaine manière l’empreinte de l’homme dans la nature. La fougue décorative de Xavier Theunis ne manquera pas de vous surprendre. Au travers de compositions abstraites et acidulées, il insinue des volumes de façon intelligente pour retracer les grands mouvements de l’histoire de l’art à sa sauce.
Dans la grande famille des artistes picturaux, Boris Tellegen est de loin celui qui a le moins le profil type. Son oeuvre s’apparente plus à de l’ingénierie machiavélique, à de l’architecture chaotique qu’à de l’art tel qu’on l’entend. Sa façon de modeler le papier et le bois sans laisser une once de marge au hasard, fait de lui l’un des artistes à suivre absolument.
Michael Zelehoski est un récupérateur compulsif, un Géo Trouvetout qui s’emploie à redonner vie aux rebus. Dans ses arrangements savamment orchestrés, il parvient à traduire une idée de volume à partir d’une structure plane. A force de nuances de couleur et de texture, Michael Zelehoski déroute le visiteur à coup sûr.

À LIRE :   La poésie de la nature dans l'objectif de Lieke Anna

Backslash Gallery

29 rue Notre-Dame de Nazareth
75003 Paris
Métros Arts & Métiers, Temple ou République

 

backslash
Boris Tellegen
backslash
Michael Zelehoski
backslash galerie
Xavier Theunis

expo paris