Pawel Nolbert : amour, gloire et sneakers

new balance

Les sneakers c’est pas des barres chocolatées

Depuis quelques années, les sneakers ont perdu toute leur âme. Finie l’époque où l’on achetait ses paires pour les garder bien au chaud pendant des années sans les porter ne serait-ce qu’une seule fois. Maintenant, on les achète pour les porter, les prendre en photo pour faire rager nos instafriends et même pour jouer au foot au city stade et les défoncer bien comme il faut. Aujourd’hui, nous ne les respectons plus et c’est bien dommage (perso je fais partie de ceux qui jouent au foot avec). Mais pourquoi tant de cruauté envers celles qui faisaient vibrer nos aînés quadragénaires ? Tout simplement à cause de leur accessibilité. Aujourd’hui on peut chopper sa paire de Air Base à 50€ donc forcément ça change toute la donne, mais l’histoire de la sneaker, ce n’est pas ici que l’on va vous la conter.

Ici, on parle d’art, le vrai art, le grand art, et pour cela on va faire un petit tour chez notre ami polonais, Pawel Nolbert, un grand fan de sneakers et accessoirement un graphiste/illustrateur basé à Varsovie. Comme tout artiste graphique qui se respecte, Pawel a décidé de déclarer sa flamme à ses chaussures préférées non pas par les mots, mais par l’image. C’est ainsi qu’il y a deux ans, lui est venue l’idée de transformer ses coups de coeur en petits cubes tout aussi frais, un projet qu’il nommera de façon méga originale « SneakerCube« . On y retrouvera, entre autres, tout le pack Nike Air Max Sunset, la New Balance 1500, la Asics Gel Lyte III mais surtout la fameuse Air Max 90. Tu m’diras, c’est pas pratique à porter mais ça facilite le rangement, c’est déjà ça.

Le conseil de la fin : Si tu pues des pieds, trempe-les dans du thé.

C’est tout pour moi.

• Le site sneakercube ici
• La site de Nolbert par

air yeezy sneakers
nike
sneakers
asics
sneakers cube

BLVCK-FLVG