Le Kuduro, Moi j’aime bien ?

sound system

Le Kuduro. C’est tout. Moi j’aime pas ?

Aujourd’hui c’est mercredi et pour changer je ne ferais pas la moindre vanne se terminant par une rime douteuse parce que j’en ai pas envie (hmmm…) Soit vous avez compris et je vous félicite comme il se doit soit vous êtes encore à la traine et le mercredi n’est que le rendez-vous des enfants. Et là, je vous frappe parce qu’arrivé là, je pensais que vous auriez compris… Bon d’accord, vous êtes en vacances sous les cocotiers et votre cerveau est déjà bien atrophié mais quand même, un rendez vous chaque semaine c’est pas la mer à boire ?! Bref, pour faire simple

 MERCREDI = MOI J’AIME BIEN ?

Ça va ? Ça s’imprime dans votre lugubre boite cranienne ? Après, il y a ces gens qui nous rejoignent un peu plus à chaque fois, bienvenue à vous et petite explication de cette rubrique.  Vous êtes ici dans  une sélection musicale aux goûts douteux qui s’attaque à des thématiques plus ou moins douteuses elle aussi. Du rire, des larmes, des interrogations et des mouvements cérébraux alternatifs sont de mise pour parvenir à réaliser cette utopie musicale digne d’un Open Minded Golden Deluxe Music Award. En gros, on se bouge toutes les semaines pour faire un choix musical qui tient debout.

Mais toi aussi, jeune lecteur d’opn tu peux participer à cette compilation hebdomadaire. Comment ? Tout simplement en proposant un thème et deux ou trois exemples sur contact@opnminded.com et on se fera un plaisir de lancer ça par la suite.

Et cette semaine, focus sur la pire connerie pseudo-commerciale que les radios n’ont de cesse de diffuser. Voter cerveau n’était peut être pas atteint mais après 20 bonnes secondes à écouter cette M… (oui bon c’est de la merde mais je ne sais jamais si je peux me permettre de parler comme ça) vous voila tout aussi abruti que tout crustacé voguant au rythme des flots. La seule différence avec lui, c’est que vous remuez au rythme des morceaux les moins biens foutus que la Terre ait pu connaitre. Vous l’aurez compris, le KUDURO j’en ai rien à carrer. C’est horrible musicalement mais aussi visuellement…bah oui, les radios qui ont des chaines de TV elles en passent aussi… pourquoi ne pas se faire doublement plus violence ? Bande de sados…

kuduro danse

Donc, le KUDURO (ou cul dur, parce que c’est ce que ça veut dire…on voit le niveau) est un genre de musique congolais qui s’est sacrément bien développé au Portugal. Entre deux parpaings, rien de mieux qu’un petit son avant de recommencer. Vous cherchiez pourquoi les maçons portugais sont si balèzes ? Ils écoutent du kuduro à pleine balle toute la journée ! Et du coup, les parpaings, agglos et autres briques de Lego s’empilent à toute vitesse !

D’un point de vue strictement musical (si… je vous jure que des gens parlent de ça comme de la musique…), il s’agit d’un mélange de breakdance, de semba, d’electro et d’instruments africains. Sacré cocktail détonnant n’est ce pas ? On en vient à se demander comment, avec de bons ingrédients, on peut faire une daube pareille. Rassurez-vous, en cuisine je suis tout aussi balèze. Donc en gros, le son est rapide et toutes ces racines sont hachées au mixeur et foutues dans tous les sens, avec ça comment ne pas se laisser aller…

kuduro
Comme vous pouvez voir, les morceaux foisonnent sur le net et les ‘DJ’ s’échangent leurs dernières découvertes avec plaisir et fierté ! Voici donc un petit chart de ce qui « se fait de mieux » en matière de Kuduro pour ambiancer les soirées au Macumba. Par contre, je sens que vos vacances en sont au point de non-retour et que la recherche sur le net via notre cher Google vous saoule d’avance. Pas de panique, chez Opn on est toujours au boulot et donc volontaires pour vous sortir deux ou trois sons. Et de là, me vient l’idée de la futur baseline du blog :

Open minded, plus belle la vie.

Voila la vanne pourrie est faite, je dois donc sortir. Bon( courage)ne écoute !

→ Grosse référence du milieu Kuduro, Hikore recensse toutes les daubes possibles et imaginables sur sa chaine Youtube

Voila, t’as eu ton son. Perso j’ai vori, vomi à cause de la merde la plus totale que j’ai du me taper pour l’écriture de cette rubrique et ri à cause de la merde la plus totale que j’ai du me taper pour l’écriture de cette rubrique.

Merci. Au revoir.