WorkByKnight : des boutons plein la gueule

work by knight boutons jesus

La guerre des boutons 2.0

Dans le genre « galérien », en France, nous sommes assez gâtés. C’est un sujet que l’on maîtrise assez bien puisque nous sommes à l’heure actuelle un peu plus de 3 millions de chômeurs. Je dis « nous » car je suis un sdf de l’emploi, une raclure de la société mais pourtant je suis là à vous parler de ce que je connais, et ce que je connais, moi, c’est le graphisme. C’est pourquoi dorénavant, toutes les semaines qui vont suivre d’ici à la date de ma mort vous aurez rendez-vous avec moi :

– les mardis, pour parler art en tout genre (infographie, photographie, vidéo, street-art, etc…);
– et les lundis, mercredis, jeudis, vendredis et samedis une rubrique spéciale « inspiration »;

Mais revenons-en à cette histoire de « galérien ». C’est en parcourant les internets que je suis tombé chez un maître du genre, il se cache à Melbourne (en Australie, pour les gens qui chient en géo) et se fait appeler WBK, pour Work By Knight. C’est tout ce qu’on peut trouver comme infos sur lui et c’est peut être mieux comme ça.

Sa particularité ? Il reproduit des portraits à base de photos d’objets du quotidien. Des simples boutons de chemise aux donuts en passant par des préservatifs, il crée des montages à partir de centaines, voire parfois de milliers d’images pour parvenir à ses fins et nous délivrer ses reproductions assez impressionnantes. On pourra y retrouver, entre autres, David Bowie, Bill Murray, le Prince Albert de Monaco, Jésus et même des portraits de serial Killers américains.

Si vous voulez en savoir plus sur lui, sur sa vie, ce qu’il fait et s’il aime les tartes aux poireaux ça se passe par ici ou encore par

C’est tout pour moi, des bisous sur les coudes.

BLVCK-FLVG

work by knight boutons
work by knight j lo