Paris Plages. Google moi ça !

paris plage

Paris…aaaaah Paris, la ville romantique. La ville de tous les plaisirs ou désirs pour nos amis étrangers ou provinciaux. Une destination touristique ou un lieu de vie, cette ville n’a de cesse d’accueillir un bon paquet de personnes à ses frontières. Tous les jours, on a le droit aux photographes asiatiques, au nouveaux riches des pays de l’est et aux provinciaux en mal de pollution massive.
Qu’on se le dise, Paris n’est pas une si magnifique ville qu’on pourrait le croire ! Ça pue l’essence, la merde, la pisse et quelques trucs non identifiés. Si à ça on rajoute les services de transports en commun dignes de vos pires cauchemars, horaires calés sur un fuseau inconnu, détours des plus déviants et j’en passe et des meilleurs. Bref, Paris dans la vie de tous les jours c’est folklo et une simple sortie peut se transformer en une version discount de Pékin Express.

Mais s’il y a bien un truc plus folklorique que le reste, c’est Paris Plages. Oui, ça prend un « s » et je sais pas vraiment pourquoi. Mais là n’est pas le sujet. J’avais plus, enfin toute l’équipe avait plus, dans l’idée de démonter la chose de façon argumentée. Et ouai, Paris Plages c’est quoi, ça sert à quoi, c’est vraiment utile ? De nombreuses questions que j’ai pu me poser vu le pays lointain dans lequel je suis né avant d’arriver dans la capitale. Mais bon.

Alors Paris Plages avec ce « s » énigmatique. Quelles seraient les raisons de détester cet événement annuel ?

#1 • Une plage à Paris, cool. Un lieu pour se poser loin de tout et loin de la ville. Si t’es sourd, aveugle et que t’as perdu ta langue dans un accident de chaussette, là, oui tu seras posé tranquillement et loin de tout. Mais bon, chez toi c’est la même non. Et puis d’ailleurs tu fais comment pour lire ça ?

#2 • Wahou, elle est grande cette plage ! T’auras à coup sûr de la place pour te poser ! lol

#3 • Tu veux te baigner ? Non non… la baignade dans la Seine est plus dangereuse qu’un plongeon dans une flaque d’eau à Prypiat. Si t’as des tendances suicidaires, ça peut le faire.

#4 • Oh une méduse. Non c’est un sac. Non c’est… euh… ah putain c’est crade !!

#5 • Tu veux un churros ? Un chichi ? Bah non. Tu peux pas. Au moins tu vas pas l’entendre gueuler 10 minutes avant qu’il ne passe à ta hauteur pour te foutre du sable dans tes biscuits.

#6 • Paris Plages est ouvert aux cyclistes. Une manière de profiter du Tour de france les pieds dans le sable. Génial non ?

# 7 • La vue ! Bah oui, de l’autre côté des quais y’a ? DES QUAIS ! L’idéal pour se croire loin de chez soi serait alors de traverser et de regarder de l’autre côté.

# 8 • Les gosses qui hurlent. Bah ouai, c’est une plage, c’est sur les quais, c’est dans Paris donc t’auras forcément envie d’avoir de nombreux objets contondants avec toi. Histoire de les calmer.

#9 • Une plage dans Paris ça attire les ? Bobos ! Et ouai, ils vont tous venir avec leurs bouteilles de rosés (pour les humbles mortels ce sera les cubis) et boire en rigolant d’un rire cinématographique des plus horribles. Tu te souviens des gosses qui hurlent et des trucs que tu as pris pour les calmer ? Ça marche aussi sur eux !

#10 • Des brumisateurs sont mis à disposition tout le long de plage pour te rafraîchir ! Qu’est ce que t’en as à foutre, il pleut tout le temps à Paris donc la plage t’y vas pour finir homard pas pour te mouiller la tête !

KEPP

#BONUS • Les animaux qui accompagnent leur maître ! Donc le caillou sous ta serviette bah c’est pas un caillou. Enfin techniquement parlant quoi… Une p’tite lessive ?

Mais à côté de ça, t’as quand même deux ou trois avantages ! Bah ouai, tu ne te taperas pas la colonie de vacances qui se pointe après le gouter histoire de calmer tous les marmots d’un coup. Les personnes d’un certain âge en topless ne devrait pas te fracturer la rétine et annihiler toute libido et personne ne devrait te pousser à la flotte. Normalement hein, on a déjà eu le coup il y a quelques temps et ça n’avait pas très bien fini. Les vrais comprendront.

Je n’ai pas parlé des pures activités qu’ils proposent à nos amis plagistes
et des 5000 tonnes de sables que tu vas ramener chez toi.
C’est fait, j’me casse m’allonger dans l’herbe.
J’suis en province et la plage, c’est mon jardin.
Bon courage ♥

J’oubliais. J’ai une piscine aussi.