5 Majeur – Variations

5 majeur

5 Majeur – Variations, cinq garçons dans le vent

« Vous voyez ça ? Ça fait mal hein ? Un gnon en plein dans le nez, oulala ça bousille. La douleur monte jusqu’au cerveau, on a les yeux qui pissent des larmes, c’est pas drôle. Mais ce qui risque de suivre est encore moins drôle. Je viens de vous offrir ce que j’ai de plus agréable. »

Entrée en matière. Décor planté et les équipiers du 5 Majeur sont pas là pour la figuration, on est pas à propos de massage du cuir chevelu. Le 27 Mai dernier, « Variations » sortait de la tanière sombre qui l’a vu grandir pour se poser nonchalamment dans les bacs aux côtés de projet étranges et flous nettement plus radiodiffusés. Ce qui est loin d’être un mal, l’accès à la visibilité est une bonne chose, autant pour nos cinq protagonistes que pour le rap qu’ils véhiculent. Après un premier projet qui avait marqué les esprits qu’il avait rencontré, pas de com ou si peu, c’est tout en discrétion que ce deuxième opus aux allures d’aboutissement a pointé le bout de sa gueule, pour le grand plus plaisir des fidèles dans l’attente comme pour celui de ses détracteurs d’ailleurs.

Vidji, Kéroué, Hunam, Heskis et Nekfeu, les cinq colonnes du projet (ouh la référence) se sont retrouvées, reliées une fois de plus pour nous fournir un projet carré dans les sons et les textes, éclectique dans les influences, propre dans la réalisation. Malgré une majorité de productions imputables au Chef Etoilé Stratega Vidji – ce qui est très bien d’ailleurs – on retrouvera tout de même le travail de Rezo, Jiibz, Venum, Kyo Itachi, Fef, Goomar ou encore Alpha Wann pour le seul featuring du bumal. Sans oublier l’interlude, vrai moment de grâce, où la voix de James Lega n’aura trompée personne, on t’a reconnu.

La suite à lire sur The Chemistry Magazine !