Francesco Tristano – un docu d’Arte

docu arte
 » Une journée dans la vie du pianiste  » – Arte

Francesco Tristano –  » Une journée dans la vie du pianiste « 

Parmi les rares réussites dans l’union du classique à la techno Tristano fait hyper bonne figure entre Aufgang et ses projets solos. Arte part à la rencontre du Luxembourgeois dans un entretien où il explique notamment ce que Bach peut avoir de techno. C’est assez unique, on ne vous le cache pas.

A propos de Francesco Tristano :

Son nom complet est Francesco Tristano Schlimé, né le 16 septembre 1981, pianiste et compositeur luxembourgeois.
Francesco Tristano Schlimé est diplômé de la Juilliard School. Sa carrière débute en 2000 avec l’Orchestre national de Russie, avec lequel il enregistre le concerto pour piano nº 5 de Prokofiev et le Concerto en sol de Ravel quelques années plus tard. Il se produit sur la scène internationale depuis cette date. Il a été sélectionné par la Philharmonie Luxembourg en 2008 pour les étoiles montantes du Carnegie Hall une manifestation organisées par l’ European Concert Hall.
Son répertoire se concentre sur la musique baroque, mais Schlimé est aussi très engagé dans la musique contemporaine.
Il est le fondateur, en 2001 du New Bach Players ensemble, avec lequel il a enregistré l’intégrale des concertos pour clavecin de Johann Sebastian Bach pour la firme Accord. Du même compositeur, il a aussi enregistré les variations Goldberg et les suites françaises. En 2010, il enregistre, dans le cadre d’un film documentaire du réalisateur suisse Daniel Künzi une version pour piano des 32 variations sur le thème de la Capricieuse (La Capricciosa) en sol majeur, BuxWV 250 de Dietrich Buxtehude, une œuvre qui aurait inspiré à Bach ses variations Goldberg1.
Parmi ses autres enregistrements on peut noter encore le premier livre des toccatas de Girolamo Frescobaldi et l’intégrale des œuvres pour piano de Luciano Berio.
Francesco Tristano a été le lauréat du Concours International de piano XXe siècle d’Orléans.
Il fait partie, avec Rami Khalifé et Aymeric Westrich du groupe Aufgang dont l’album homonyme est sorti en 2009