The Knife – Shaking the habituals LP

Youtube Follow Openminded
the knife LP
Shaking The Habituals

 

The Knife – Shaking the habituals LP / L’apocalypse selon les Dreijer.

Face à face, elles se regardent, l’œil mauvais. L’une fume sa pipe en tentant de recoudre l’énorme balafre qui orne son visage blafard, l’autre prend la glace de sa gnôle, soulage son entorse. Derrière les barrières de barbelés le public est fou; les femmes hurlent, en sueur, le poing levé vers le soleil de plomb, les hommes semblent s’ennuyer, en retrait, ils tiennent compagnie aux cochons sauvages. Le silence se fait, on n’entend plus que le grincement du cuir et le halètement sauvage des deux femmes au centre de l’arène-marécage. Un aigle se pose sur l’épaule de l’une d’elle, les griffes s’enfoncent dans la chair couverte de boue. La deuxième se lève agitant les plumes et les grelots qui ornent sa large poitrine, elle annonce la reprise du combat, haute et fière. L’atmosphère se crispe, les corps s’élancent, se tendent, se percutent. Se déroule alors sous les yeux goulus des femelles insatiables un spectacle bestial; là une dent gicle, ici une traînée de sang se mélange à la poussière, un frontal inattendu et un nez se casse, les chairs se mêlent et se détachent dans une violence presque érotique. Une prise de jambe barbare conclu le spectacle, achevant l’autre combattante déjà bien meurtrie. La vainqueur s’avance lentement vers le corps inerte de son adversaire, s’agenouille, la prend dans ses bras. Elle est toujours consciente. Un sourire s’esquisse sur leur visage. Les deux femmes s’embrassent sous un tonnerre de hurlements.

On vous laisse découvrir le reste de l’article sur The Chemistry !