Exposition Gang Story x Wrung Store – 19/12/2012

Gang Story x Wrung Store

Exposition qui tue ce soir au Wrung Store de Chatelet les Halles du book Gang Story, venez découvrir l’univers des gangs à travers le livre de KIZO ( ancien membre d’un gang de Grigny) & de Yan Morvan photographe indépendant. En partant de la France et jusqu’au Etats Unis – le pays de la liberté & tout & tout le blabla – vous pourrez à mon avis découvrir pas mal de chose sur un univers jusqu’alors fort méconnu.

Rendez vous ce soir dès 18h30 chez Wrung Store tous les détails de l’évènements ici.

Gang Story – Ducky Boy

Mal connu, le phénomène des gangs a contribué à ternir l’image des quartiers. Gangs Story nous propose au travers du travail exceptionnel de photoreporter de Yan Morvan qui s’étale de 1970 à nos jours, et de Kizo, un ancien membre d’un gang de Grigny de découvrir cette histoire méconnue.
Tout commence dans les années 60, les blousons noirs règnent alors sur le pavé banlieusard. Puis au milieu des années 70, c’est la fin des Trente glorieuses et le regroupement familial : le piège de la ghettoïsation se referme sur cette population parquée dans des cités dortoirs. L’histoire des gangs est profondément liée à cette histoire de l’immigration, de l’urbanisme et bien sûr du développement de phénomènes culturels comme le rock, le punk, puis le hip- hop et le rap. Conformément au modèle américain, les gangs vont développer une véritable culture : logos, signes de ralliement, mode vestimentaire, musique. Mais quelles sont les raisons qui poussent un jeune à intégrer une bande? Est-ce lié à un phénomène de mode? Au phénomène de groupe qui donne le sentiment d’être plus fort? Un attrait pour la violence? La quête identitaire d’appartenance à une ethnie? Si les jeunes qui organisèrent les premiers gangs l’ont souvent fait pour se protéger des agressions racistes d’autres bandes, cette motivation première dérivera progressivement pour aboutir aux comportements autodestructifs actuels. Ainsi se développeront les gangs comme les Hells Angels, les Rebels, les Skinheads, les Black Panthers, les Black Dragons, les Ducky Boys, la Secte Abdulaï Mendy, les Black Panthers, les Asnays etc…

À LIRE :   NAIL ART ET JUNK FOOD
Gang Story – Yves le vent ( Black Dragons )

Photographe indépendant, Yan Morvan est un des grands spécialistes contemporains de la photo de guerre : Iran-Irak, Liban, Irlande du Nord, Philippines, chute du mur de Berlin, Rwanda, Kosovo… il a couvert les principaux conflits dans le monde. Ses reportages de guerre lui valent une mention pour le prix Robert-Capa, deux prix du World Press Photo en 1984 pour son travail au Liban, et de nombreuses récompenses décernées par les écoles de journalisme américaines. Il collabore régulièrement avec la plupart des grandes publications internationales, Newsweek, Le Figaro et Paris Match. Passé par l’agence Sipa, il est co-fondateur en 1996 avec deux autres photographes, Jean-François Bauret et Didier de Faÿs du premier magazine français de photographie sur internet, Photographie.com. Son travail sur les grands blessés de la route, commande du Fond national d’art contemporain, fait l’objet de nombreuses publications. Depuis 2004, il réalise des reportages aux États-Unis et travaille sur des sujets de fond : les gangs, les champs de bataille, la biotechnologie, l’Amérique.
Mister Morvan commença à son époque par du 24×36 N&B, puis passa à la couleur bien éclairées au moment ou ses confrères s’y mettaient mais sans éclairage. Bien avant JR il fait poser les squatters comme des altesses royales.

Gang Story – Hells Angels

Originaire du quartier de la Grande Borne à Grigny (91) où il habite depuis 1981, Kizo a fait partie d’une bande appelée la Mafia.Z ( Mafia Zaïroise ). Il a pris part, entre 1998 et 2004, aux rivalités entre les quartiers de Corbeil, Evry et Grigny. Cette expérience fonde aujourd’hui sa démarche de documentariste et d’auteur : le besoin de contribuer à la cessation de la violence. C’est ainsi qu’il poursuit son engagement en travaillant dans l’animation et plus récemment comme médiateur de nuit à Grigny.

Bien à vous messieurs, dames.

Kree