Will Brennan

« Like Wiz, If Wiz Was Good ». Oui, on parle bien de Wiz Khalifa et cette citation n’est pas de moi. Pourtant, elle correspond assez bien à l’artiste en question. Je n’ai pas coutume de le répéter, mais retenez bien le nom de Will Brennan. Pas de dégaine vestimentaire hautement élaborée ni de crinière blonde ; pas de clips dont l’étalage matériel ferait pâlir n’importe quel membre du classement Forbes. Juste un jeune floridien qui traîne ses pompes au milieu de ce monde un peu fou en rappant. Mais en rappant vachement bien, comme sur l’hallucinant « Forgive Me« , dans lequel il crache froidement quelques vérités implacables.

Acclamée par la critique, sa dernière mixtape Prodigal Son m’a particulièrement enthousiasmé. Il n’en est d’ailleurs pas à son premier projet, puisque la plate-forme DJ Booth le soutient depuis son premier gros projet Rite of Passage, livraison digne d’un J. Cole version 2.0. Mais comme je tiens à la comparaison initiale avec Wiz Khalifa, je vais aussi souligner son morceau plus léger et estival « Get By », tiré de l’EP Road Not Taken. Pas étonnant qu’un tel son playa fasse mouche, lorsqu’il est conçu par un type qui vit à Palm Beach …

Retrouve la suite de l’article sur Surlmag !