Christchurch : Les ruines d’un séisme chaotique dissimulées par du Street Art

Le but : redonner vie aux quartiers ou dissimuler la réalité ?

Le 22 février 2011, un tremblement de terre a causé la mort de 185 personnes à Christchurch (Nouvelle Zélande). Aujourd’hui, de nombreuses ruines composent les alentours. Étant donné que la fin des travaux est prévue dans au moins 10 ans, des oeuvres de Street Art leurs donnent une autre image.

christchurch
© Pinterest

Le résultat est fascinant : les artistes de rue ont pu avoir libre cours à leur imagination pour « maquiller » les zones abandonnées ou délabrées. Le charme du Street Art a permis de redonner vie à des quartiers tout entiers. Petit à petit, un élan artistique s’est formé grâce au Street Art.

À LIRE :   Le street art de Shepard Fairey s'installe au Lucernaire à Paris
christchurch
© Jacob Yikes
christchurch
© Une virée à deux

Plusieurs symboles historiques de la ville sont toujours détruits et les travaux ont à peine commencé, comme par exemple la Cathédrale de Christchurch. Tout part d’un sentiment de bonne volonté et d’espoir. Les oeuvres sont rassurantes pour certains, mais un grand nombre de locaux disent que c’est une volonté de dissimuler la réalité… 

christchurch
© The Earlybird
christchurch
© Christchurch City Libaries
christchurch
@fri.dom
christchurch
© Crowne Plaza Christchurch
christchurch
© Flickr
christchurch
© Publica
christchurch
© YMCA Christchurch
christchurch
© Widewalls
christchurch
© The Earlybird
christchurch
@mrghoete.art
christchurch
© Street Art News / Askew
christchurch
© Vexta
christchurch
© Crowne Plaza Christchurch
christchurch
© Flickr
christchurch
© Mickael Champion
christchurch
© Christchurch Nz
christchurch
© Findac
christchurch
© Findac
christchurch
© Findac
christchurch
© Hulie
christchurch
© Jacob Yikes
christchurch
© Tony Femison
christchurch
© Albom Adventure

Pour voir plus d’oeuvres, clique sur @chchstreetart.

Par NBD.