Les incontournables d’un road trip en Bosnie-Herzégovine

Une aventure hors des sentiers battus

A la croisée entre l’Orient et l’Occident, la Bosnie-Herzégovine est un pays  malheureusement méconnu qui ne demande qu’à être arpenté. Si son image de pays en guerre est ancré dans les mentalités, ce petit pays des Balkans a bien plus à offrir, des grands paysages, un mélange de cultures et une riche histoire qui se laissent découvrir au fil des villes et villages authentiques. 

Sarajevo

Surnommée la Jérusalem d’Europe, la capitale bosniaque possède une histoire riche et complexe. Les confessions musulmanes, orthodoxes, catholiques et juives se côtoient dans la ville multiculturelle. Se promener dans la vieille ville et la ville nouvelle apportent un dépaysement à coup sûr.

Bosnie-Herzégovine

Trebinje 

Dans le sud du pays, entouré de splendides montagnes, cette charmante ville possède une incroyable diversité des genres avec une église catholique, orthodoxe et une mosquée réunies sur un petit territoire.  S’asseoir à une terrasse d’un café sur la plage principale est une expérience authentique à ne pas rater, pour tisser des liens avec les locaux.

Bosnie-Herzégovine

Pocitelj

Adossée sur une colline le long de la rivière Neretva, cette cité médiévale admirablement bien conservée mélange de nouveau les cultures, par sa construction au 15ème siècle avant d’être occupée par les turcs. Au soleil couchant, la vue est grandiose depuis la grande tour.

À LIRE :   Que sont devenues tes stars préf' des années 2000 ? XD
Bosnie-Herzégovine

Chutes de Kravice

Les chutes d’eau les plus larges de Bosnie s’étendent sur plus de 120 mètres en arc de cercle  pour 26 mètres de haut. Moins touristiques que les chutes de Plivtice en Croatie et tout aussi majestueuses, on peut même y piquer une tête quand le thermomètre grimpe.

Bosnie-Herzégovine

Mostar

Icône de la ville, le vieux pont ottoman nommé Stari Most a totalement été reconstruit dans son jus en 2004 après sa destruction lors de la guerre de 1992-1995. Pour les plus aventureux, un saut à l’élastique de 25 mètres depuis le pont garantit des frissons mémorables. Et parce qu’il ne faut jamais occulter l’histoire, les traces du passé sont encore visibles dans la ville, comme de nombreux bâtiments délabrés aux impacts de balles.

Bosnie-Herzégovine

Blagaj

A côté de la petite cité, la source de la rivière Buna est célèbre pour sa demeure de Derviches datant du 16ème siècle. Sa couleur blanche se reflète dans l’eau bleutée par beau temps, un havre de paix de toute beauté.

Bosnie-Herzégovine