Plonge dans les abysses grâce à l’art numérique de Miguel Chevalier

Une exposition novatrice et renversante

Depuis 1978, Miguel Chevalier continue d’être le chef de file de l’art numérique. Dans son atelier en bordure de Paris, il expérimente et a toujours un temps d’avance. Ce maître dans l’art du bidouillage d’algorithmes crée des univers artificiels qui se coupent, se recoupent, jusqu’à fusionner ou se diviser eux-mêmes autour de multiples thématiques : la relation entre nature et artifice, les flux qui organisent nos sociétés, et les villes virtuelles imaginaires.

Miguel Chevalier
© Miguel Chevalier

Pour son exposition immersive Digital Abysses jusqu’au 20 mai, Miguel Chevalier a investi la base sous-marine de Bordeaux pour permettre aux visiteurs, déjà nombreux, de plonger dans les abysses. 

Miguel Chevalier
© Miguel Chevalier

Sur 3500m2, 10 installations numériques interactives ainsi qu’un cabinet de curiosité contenant plus de 100 oeuvres inédites invitent le spectateur à pénétrer dans l’inconnu des grands fonds océaniques. L’exposition a également a coeur de sensibiliser sur la question des écosystèmes en péril et de la biodiversité à préserver à tout prix, car à travers l’art, l’homme peut se reconnecter à la nature.

À LIRE :   Toulouse expose des photographies de l’icône regretté
Miguel Chevalier
© Miguel Chevalier

Coup de coeur pour l‘installation Kelp Forest, une jungle de lumières, et The Origin Of The Word, un tourbillon de cellules qui interagit avec le passage des visiteurs. Si t’es de passage à Bordeaux, tu sais ce qu’il te reste à faire ! 

Miguel Chevalier
© Miguel Chevalier
Miguel Chevalier
© Miguel Chevalier

Plus d’informations : Site Miguel Chevalier