La Colombie, premier fournisseur mondial de weed ?

Un grand pari pour la Colombie

La Colombie souhaite retrouver sa domination mondiale d’antan en devenant le premier fournisseur mondial de cannabis légal. Alors que l’ombre de Pablo Escobar plane toujours sur Medellin, des champs de cannabis commencent à peupler l’horizon colombien, mais cette fois-ci de manière totalement légale.

weed

Depuis 2016 déjà, le pays avait adopté une loi autorisant la marijuana médicale pour l’usage domestique et l’exportation.Le gouvernement avait alors commencé à distribuer les premiers permis de culture, de transformation et d’exportation de cannabis médicinal et a approuvé jusqu’à présent 33 entreprises.

weed

Aujourd’hui, la Colombie ambitionne d’entrer sur le marché du cannabis légal et de devenir le leader mondial grâce à de nombreux atouts, une image mystique de la drogue Made in Colombia et un climat idéal pour la culture cannabique. Cependant, obtenir la suprématie ne sera pas chose aisée, car le plus grand marché potentiel, les USA, reste fermé. Pourtant, le pays avait fourni la majeure partie de la marijuana illicite consommée aux États-Unis pendant les années 1970 et 1980.

À LIRE :   Retour sur le mondial du tatouage
weed

La Colombie est passée en quelques années d’état oppresseur au statut favorable de dépénalisation de la marijuana afin de vaincre les narcotrafiquants. Affaire à suivre.

weed