Au cœur du Cambodge : la vie sur le Tonlé Sap, le plus grand lac d’Asie du Sud

Vivre au fil de l’eau

Si la chaleur t’étouffe pendant ta visite des temples d’Angkor, l’idéal est sans doute de s’éloigner à la recherche d’un point d’eau. Beaucoup s’attarderont sur les rives du Mékong mais le lac Tonlé Sap mérite qu’on s’y attarde.

tonle

Le plus grand lac d’Asie du Sud (rien que ça) est d’une grande importance dans le paysage pour la richesse de son écosystème. Alimenté par le Mékong, son niveau d’eau varie pas mal entre saison des pluies et saison sèche. Au maximum, il atteint les 16 000km2 de superficie et se réduit au minimum à 2 700km2.

tonle

Il est classé réserve naturelle par l’UNESCO en 1997, et abrite plusieurs espèces menacées. La forêt inondée sur ses berges regorge aussi de nombreux oiseaux.  Les cambodgiens savent tirer le meilleur de ce site incroyable par la pêche et avec les sédiments déposés par l’eau qui alimentent la culture du riz. 75% de l’apport en poisson du pays vient de lac, d’où son importance cruciale et sa nécessaire préservation.

À LIRE :   Reggae : Get up stand up
tonle

Sur cette  » grande rivière d’eau douce » (traduit du kmer), on dirait qu’il fait bon vivre. La mère nourricière du Cambodge est l’endroit enchanteur où il te faut te rendre.

tonle tonle tonle