Nadia Bautista met la lumière sur les femmes au naturel et sans complexe.

bautista

Des mannequins taille 34 ? Très peu pour Nadia Bautista

Dans le monde de la photographie, les filles que l’on voit sont souvent aussi jolies que minces. Elles rentrent dans les critères de beauté imposés par l’industrie de la mode et finissent par nous complexer d’avoir de la peau d’orange ou cette satanée culotte de cheval. C’est à la suite de ce constat que Nadia Bautista, Argentine, a décidé de changer les choses et de mettre en valeur la beauté naturelle de ses mannequins. Traversant elle-même une période difficile, d’angoisse constante et de remise en question, elle a décidé d’utiliser l’art pour s’accepter et aider les autres à faire de même. Pour se faire, elle est même aller jusqu’à changer de nom d’artiste. Miss complexe est née, et elle compte bien remplir sa mission.

À LIRE :   Derrière l'objectif de Drake Alexander la jeunesse est belle et libérée !

Aujourd’hui, Nadia Bautista se sent bien dans ses baskets et ça se sent. Ses photos sont douces, sensuelles et poétiques. Focus.

bautista bautista bautista bautista bautista bautista bautista bautista bautista bautista bautista bautista