Tatouages, piercings et nudité : Haris Nukem réinvente la photographie de mode

haris nukem

QUAND HARIS NUKEM PASSE LES CODES DE LA PHOTO DE MODE AU KÄRCHER

Dans un milieu aussi codifié que la photographie de mode, un ovni règne en maître depuis quelques années. Son nom : Haris Nukem. Avec lui, pas de belles robes, de sourires moqueurs ou de moues boudeuses. Son truc à lui ? Les tatouages, les piercing, les cheveux gras et les corps nus, transpirants. Ce photographe originaire de Londres, est un amoureux des « gueules », des visages atypiques, envoutants, mais surtout, des corps recouverts de tatouages. Loin des clichés lisses et carrés des magazines de mode classiques, le travail d’Haris Nukem est cru, brute et c’est ce qui fait tout son charme. Ces photographies sont sans artifice, extrêmement sensuelles et complètement décalées avec tout ce que vous avez pu voir ailleurs. Focus.

haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem haris nukem