Des graffitis pour combattre l’intimidation des gangs à San Salvador

Le street art contre le diktat de la rue

sansalvador

Dans le quartier de Santa Fe à San Salvador ( capitale du Salvador ) un groupe de jeunes recouvre les graffitis symboliques des bandes criminelles avec des fresque murales de street art.

sansalvador

Dans cette région qui affiche un des taux d’homicides les plus élevés au monde, les gangs font régner la terreur jusque sur les murs de leurs villes, remplis de symboles, chiffres et initiales prônant l’intimidation, la violence et le trafic de drogues.

sansalvador

Le projet GrafiTour a pour but « dapporter de la vie et des couleurs à des endroits où la violence a toujours prédominé » selon Cesar Juarez, coordinateur de l’initiative. Grâce au soutien des Nations Unies, des graffeurs de New York, d’Australie, du Costa Rica et de Colombie sont venus sur place afin de transmettre leur savoir aux jeunes de Santa Fe.

À LIRE :   Une fonction dédiée à Stranger Things se cache sur Spotify
sansalvador

Selon Francisco Candray ( habitant du quartier ) : « Les gens avant, et même encore maintenant, pensaient que parce que nous étions des jeunes issus d’un quartier, nous étions des membres d’un gang. Les aînés croyaient que nous dessinions les symboles des maras ( gang ). Mais maintenant qu’ils ont vu, ils comprennent que c’est un art, et qu’il nous fait du bien à tous » .

Pour le moment, les gangs concernés ne semblent pas avoir eu de réactions, espérons que cela reste ainsi.

Pik&Crok

Publicités