Fabio Viale et ses sculptures tatouées

Quand l’art classique prend des couleurs, c’est par le tatouage que ça se passe

L’artiste italien Fabio Viale, est un amoureux du marbre. Et ce qu’il aime par-dessus tout, c’est de reproduire des figures classiques de l’Antiquité et de les modifier pour leur donner un côté contemporain et quelque peu sale. Je m’explique.

Fabio Viale

Souvent associés à la pureté et à la noblesse due au matériau (le marbre c’est pas rien tout de même !), ces statues dites classiques se transforment grâce à la touche personnelle de l’artiste, à savoir des tatouages issus de l’art corporel des criminels japonais et russes. Ce qui confère à ces beautés du passé un aspect certes moderne mais aussi un peu « cradingue » qui n’est cependant pas dégueu à regarder, bien au contraire. Comprenez ici, que le bras du David de Michel Ange, la Vénus de Milo et autres torses grecs sont ainsi démystifiés et ancrés dans une réalité aussi dure… que le marbre.

À LIRE :   Dans le monde psyché d'Enter the Void
Fabio Viale Fabio Viale Fabio Viale Fabio Viale Fabio Viale

 

 

Publicités