Grunge, touffe et barbe : Bienvenue chez Rudy’s

De 1993 à aujourd’hui, les rockeurs se retrouvent tous chez Rudy’s.

grunge-rudy

1980, aux Etats-Unis, précisément à Seattle.
Le rock dérive pour donner naissance à une forme plus populaire du rock alternatif : le grunge. Au carrefour du heavy métal, du rock et du punk, le grunge est un courant musical, un style vestimentaire et un état d’esprit à travers lequel une grande partie de la jeunesse se retrouvera toute la décennie suivante. Une mélodie mélancolique, des textes plutôt sombres et des guitares électriques dessinent les contours d’une musique-miroir de l’atmosphère sociale de l’époque. Pourrait-on dire blasée et épuisée ?

Le grunge va à contre-courant de tout ce qui l’entoure, à commencer par le mode de consommation excessif imposé par la société des années 1980-1990. Le grunge, c’est l’économie-du-tout poussée à son paroxysme : les fringues sont les plus simples possibles et associés sans attention pour exprimer l’idée du 0 prise de tête. Parfois à la limite du crado ! Mais les grands représentants de la scène musicale grunge n’oublient pas d’aller chez le barbier

grunge-rudy
Chez Rudy’s en 1995, beaucoup de jeunes viennent se faire couper les cheveux de cette manière.

Pine Street dans le quartier de Capitol Hill, à Seattle en 1993.
Un barbershop appelé Rudy’s ouvre ses portes. Salon de coiffure et de coiffage pour les hommes, Rudy’s voit le jour grâce à trois potes, Alex Calderwood, Wade Wiegel et David Petersen qui avaient alors besoin d’un endroit où se retrouver pour faire la fête et répéter toute la nuit sans embêter les voisins. Pour le nom, il serait une belle référence au personnage du célèbre dessin animé des années 70, Fat Albert !

À LIRE :   Peut-on être parisien et sain d'esprit ?
grunge-rudy

Vous vous demandez peut-être quel lien existe entre Rudy’s, le grunge et Seattle ?
Et bien, les personnes qui avaient pour habitude de se faire tailler la touffe et la barbe chez Rudy’s n’étaient personne d’autre que les membres de Nirvana et de Pearl Jam – sans oublier les clients moins célèbres – . D’ailleurs, ils venaient souvent déposer des flyers sur les étagères du barbier afin de contourner le circuit habituel de vente des tickets de concert. Voilà, Rudy’s n’est rien d’autre que le berceau de la culture grunge de Seattle ! Et aujourd’hui, si le barbershop s’est étalé sur toute la partie nord de l’Amérique – 27 enseignes existent -,  il reste LE barbier où nos idoles ont mis les pieds.

grunge-rudy

Rudy’s sur les réseaux et dans toute l’Amérique.
Aujourd’hui, Rudy’s est une enseigne connue et reconnue pour son histoire ainsi que pour la qualité des services qu’elle propose. Aux quatre coins de l’Amérique, Rudy’s développe son identité au carrefour de l’art, de la musique et de la coiffure pour offrir à ses clients une réelle expérience sociale et culturelle !

grunge-rudy grunge-rudy grunge-rudy grunge-rudy grunge-rudy

Retrouvez Rudy’s sur Instagram / Facebook / Internet

 

Dédicasse à tous les Barbier, de famille ou de métier
Sisi la famille !
Elisa Barbier