La dolce vita made in Texas de Tamara Lichtenstein

Tamara Lichtenstein sublime la dualité d’une nature à deux sens.

27 ans, 105 000 abonnés sur Instagram, et des versions imprimées de ses photographies vendues entre 55 et 300$. C’est clair, Tamara Lichtenstein a, comme on dit dans le milieu, « de la bouteille ».  Et ça n’a l’air d’être que le début ! 

lichtenstein

Originaire du Texas, Tamara Lichtenstein photographie une douceur de vivre made in Texas avec son appareil photo argentique. Amoureuse des pellicules 35 mm au caractère bien particulier fait de grain et d’imperfections, elle porte son regard sur ce qu’elle est : une femme. Chez elle, pas de vulgarité, mais pas de retenue non-plus. Elle ne cache pas les formes et la peau des filles qu’elle photographie, tout simplement car c’est la Nature. D’ailleurs, on retrouve très souvent des éléments organiques dans son travail… au bord de l’océan, les pieds dans l’eau, au milieu d’une piscine ou dans la forêt, le corps féminin occupe l’espace sans l’encombrer : ils cohabitent à merveille dans le plus simple artifice. Le corps est là, au centre de l’image, mais il n’est pas le centre de l’attention. Il partage le paysage avec sérénité et calme, exactement comme l’ambiance que la photographe créée avec son appareil photo.

À LIRE :   Greg Gossel : Plagiaire ou véritable artiste ?
lichtenstein lichtenstein lichtenstein lichtenstein lichtenstein lichtenstein lichtenstein lichtenstein

Les couleurs pastels rencontrent une lumière travaillée avec subtilité pour un rendu léger, doux, presque velouté. Si les contrastes sont présents, ils ne sont pas pour autant oppressants. Mission accomplie pour Tamara Lichtenstein : la Nature de la femme communique avec douceur dans une Nature typiquement texane. 

Retrouvez Tamara Lichtenstein sur Facebook et Instagram, car on ne vous a pas tout montré…!

Elisa Barbier

 

Publicités