Peut-on être parisien et sain d’esprit ?

La réponse est évidente

Imagine, t’es dans le métro. Y’a plein de monde autour de toi, t’es serré comme jamais, c’est tout juste si tu peux faire un mouvement. Donc même pas la peine de penser à te baisser pour ramasser ton sac, t’avais qu’à pas le lâcher. Le train s’arrête et une personne (de sexe indéterminé, histoire de ne froisser personne) pousse tout le monde pour pouvoir sortir, en disant tout juste « pardon », y compris à toi qui est devant la porte. Et là, outre les envies de meurtre, tu te demandes pourquoi? Est-ce que c’est la vie à Paris, qui la force à toujours être pressée, qui l’a rendue comme ça ? Tu te demandes même si elle agirait de la même façon si elle était en province (tu sais, c’est tout ce qui se trouve loin de Paris).

paris

Est-ce qu’à la campagne les gens sont polis entre eux ? À Paris tu ne dis pas bonjour aux gens que tu croises dans la rue parce que tu ne les connais pas. Mais dans les villages de 83 âmes, tout le monde connaît son voisin. Donc tu te poses sur un banc de la gare et tu te tortures la cervelle pour essayer de savoir comment ça se passe ailleurs.

paris

Et en province, les rues sont propres ou pas ? Ben non y’a pas de rues, juste des petits chemins boueux. Blague à part, y’a peut-être moins de mégots sur le sol, d’emballages ou de papiers par terre, de bazar dans les rues à la nuit tombée… On ne parlera pas du métro puisque la province n’est pas assez évoluée pour savoir ce que c’est. D’ailleurs, tu remarques toujours les non-parisiens dans le métro, ils sont perdus et ne savent pas comment ça marche. Gros avantage pour eux, ils n’ont pas à supporter les mecs qui, dans les escalators, se mettent dans la file de gauche sans avancer.

paris

De ta poche tu ressors tes tickets de métro et tu te mets à penser argent. Pour certains/certaines personnes vivant loin de la capitale, vivre au milieu de prix aussi élevés que ceux de Paris rend fou. Payer 6€ pour une bière, ça fait mal aux fesses. Idem pour une multitude d’autres produits, puisque les prix parisiens sont en moyenne 9% plus chers qu’en province. Mais les salaires sont aussi (un peu) plus élevés, ce qui contribue à équilibrer la balance. Et puis un cadre de vie comme Paris, ça se mérite.

paris

Donc au final oui, on peut carrément vivre à Paris depuis toujours et être aussi normal que n’importe qui d’autre, quand bien même cet/cette autre vivrait en province. Le parisien est un être normal, qui a ses humeurs, ses habitudes, et tout et tout. Si toi aussi tu partais de chez toi à 8 heures pour ne rentrer qu’à la nuit tombée (c’est peut-être ton cas), tu serais probablement de mauvaise humeur au bout d’un moment.

paris

Alors oui le métro ne sent pas toujours très bon (jamais en fait), le bruit dans les rues t’empêche parfois de dormir, les gens que tu croises ne sourient pas ou peu, etc. On est d’accord là-dessus. Mais tout est exactement pareil en province. Le parisien est donc un français comme les autres. Enfin, pas sûr.