Laisse tomber la piscine municipale et pars au Mexique

L’incroyable turquoise des piscines naturelles au Mexique.

Et oui ! On ne t’avait pas dit que les piscines enterrées étaient devenues so mainstream ? Celles que l’on enviait tous à nos potes qui jouissaient allègrement de ce loisir aux bienfaits rafraichissants dès le printemps (pour les sudistes). Sans parler de la piscine municipale, vivier de bactéries et verrues en tous genres. Trop dégueu et trop 2010.

piscine-mexique
Au plus grand des calmes.

En 2017, ce sont les piscines directement creusées dans la dure pierre de montagne que l’on acclame. Prenons exemple sur le Mexique, tiens. Et accroche-toi, tu vas baver comme jamais.

Bienvenue au Paradis, à quatre heure de voiture de Mexico, et beaucoup trop de minutes en radeau de Paris. Ces piscines d’eau naturellement tiède se trouvent dans la vallée de Mezquital, au beau milieu de la terre du guacamole dans l’état d’Hidalgo. Sinon ces bassins turquoises de folie, les chanceux peuvent partir à l’assaut des nombreuses grottes cachées dans les environs… même chose pour les toboggans de pierre. Ah… jalousie.

À LIRE :   Un week-end à Séville, la belle capitale andalouse
piscine-mexique piscine-mexique

Las Grutas Tolantongo ou les grottes de Tolantongo sont un réel oasis débordant de fraîcheur, que cependant, beaucoup de monde doit se partager. C’est ici le gros point négatif du lieu insolite, pris d’assaut par les habitants de Mexico et les touristes en quête de vues imprenables ! Cela n’enlève rien au charme de la montagne creusée de « bulles » turquoises, naturellement de cette couleur à cause du calcium de la roche. Celui-ci se dissout progressivement dans l’eau, en petites particules contenant du magnésium, un des chlorures à l’origine de cette teinte opaque.

piscine-mexique

 

Et histoire de voir encore un peu du pays, il est possible de redescendre au village avec une tyrolienne traversant plusieurs vallées, pour seulement 7,50€.

piscine-mexique

Crédit photo : Ariste Guinoticias

Allez, comme ça, on est tous bien dégoutés d’être à Paris.
Publicités