Quand les gratte-ciel d’Osaka s’animent

Un collectif d’artistes donne vie à Osaka

Dans un (très) court-métrage fantastique intitulé Spatial Bodies, le collectif de cinéastes et d’artistes, Aujik, présente Osaka sous toute les formes. Les gratte-ciel y défient la gravité et se transforme en forme de vie autonome, remuant dans tous les sens de manière spectaculaire.

aujik-spatial-boides1

Les immeubles y sont courbés, tordus et lévitent dans le ciel d’Osaka entre ordre et chaos. Pour réaliser cette vidéo, les artistes ont utilisé des drones, des captures d’écrans google et leur savoir-faire en matière d’animation 3D. Le résultat n’est pas sans rappeler le film Inception mais Aujik semble s’être inspiré du travail de l’artiste et architecte Victor Enrich.

À LIRE :   Nobuhiko Obayashi, le Tim Burton japonais complétement barré

Vous pouvez checker plus en détail leur travail ici.

 

aujik-spatial-boides2

 

AUJIK-spatial-bodies-video-designboom-01a

 

aujik

 

AUJIK-06