Fraude dans les transports, l’Etat contre-attaque

fraude

Les plus gros fraudeurs du monde ont du souci à se faire

Ca y est, la vendetta tant attendue est lancée. La RATP et la SNCF en ont marre de la fraude et le font savoir. Les chiffres de la Cour des Comptes sont tombés ce 10 février. Cette petite pratique fait perdre à l’Etat 366 millions d’euros par an, à savoir un peu plus d’un million d’euros par jour. De quoi laisser un goût amer à nos chers amis contrôleurs. Mais ces derniers n’ont pas dit leur dernier mot et ont trouvé un renfort de taille, Valérie Pécresse.

La nouvelle présidente de la région Ile-De-France a déjà une liste bien fournie de propositions pour mettre fin à la fraude et surtout retirer aux Parisiens ce titre de meilleurs fraudeurs du monde très bien gardé et valorisant. Parmi les nombreuses suggestions, Valérie Pécresse voudrait mettre plus de contrôleurs dans les gares, les bus et les trains, créer une police des transports et installer des équipements modernisés comme des caméras de surveillance numériques.

Avec cela, Valérie Pécresse désire aussi alourdir les sanctions. Elle exige que les fraudeurs passent 4 heures au poste de police s’ils n’ont pas de justificatif d’identité sur eux mais également que leurs biens personnels – bagages et autres – soient fouillés. En somme, aux grands mots, les grands moyens.

De son côté, la Cour des Comptes a aussi sa solution. Le déficit créé par la fraude doit être comblé et l’entretien et la maintenance du réseau Transilien doivent être financés. Ainsi, la brillante idée de la Cour des Comptes est d’augmenter le prix des tickets de transports en Ile-de-France. L’argument est de taille : comparé à d’autres capitales mondiales, le coût d’un ticket en Ile-de-France fait partie des plus faibles. Cependant, si la RATP et la SNCF sont victimes de fraudeurs, c’est avant tout à cause de leurs tarifs jugés trop élevés. Donc soit la Cour des Comptes n’a rien compris, soit elle est secrètement du côté des fraudeurs. Une chose est sûre, cette nouvelle risque de réveiller les instincts fraudeurs des allergiques au tourniquet.

fraude