Nouvel an chinois : on mange quoi ?

nouvel an chinois dim sum

Pour le nouvel an chinois, on fait le tour de plats traditionnels du pays

En ce 8 février 2016, c’est le Nouvel an chinois, célébrant, cette fois-ci, le singe. Pétards, défilés, lampions rougeoyants et dragons seront au rendez-vous. Et forcément aussi, c’est le bon moment pour manger chinois, pardi ! Comme on sait que tu aimes les bonnes bouffes, on s’est dit que c’est l’occasion de se pencher d’un peu plus près sur les différentes spécialités qui existent en Chine. Parce que, oui, ce pays possède des tonnes de traditions culinaires. On t’a sélectionné les incontournables et nos préférées.

  • Le canard laqué

C’est un plat traditionnel de Pékin, capitale de la Chine. Il est normalement servi en trois fois, présenté de manières différentes selon un rituel millénaire. Chen est considéré comme le meilleur restaurant parisien pour ce plat, bien qu’un peu cher.

nouvel an chinois canard laqué
  • Le riz cantonais

Hé non, ça ne vient pas de Canton ! ce riz, qui a pour particularité d’être sauté, est cuisiné de différentes manières avec des agréments variés selon les régions du pays, et on le retrouve également dans nombre d’autres pays asiatiques, à l’instar du Vietnam, du Japon ou encore de la Thaïlande.

riz cantonais nouvel an chinois
  • Les nouilles

Les nouilles chinoises se cuisinent à toutes les sauces. Ces pâtes sont un incontournable de la gastronomie chinoise. On les déguste en soupe, ou encore sautées comme le riz cantonais. Le won ton est par exemple un plat typique du sud de la Chine : il s’agit d’un bouillon qui se mange avec des nouilles. Pour les déguster sous toutes leurs coutures, tu peux te rendre au Noodle bar (31 bis rue Nationale, Paris XIIIe).

À LIRE :   Le chef de la censure en Chine reconnaitrait (enfin) la censure
nouilles won ton nouvel an chinois
  • Le dim sum

Le dim sum, c’est un ensemble de mini bouchées cuites à la vapeur, au four ou bien encore frites. Et pour le coup, si son nom ne l’indique pas, c’est un plat qui vient tout droit de la ville de Canton. Parmi les dim sum, on trouve notamment les jiaozi, semblables à des raviolis à la vapeur. A Belleville, qui est l’un des quartiers chinois parisien, tu peux en goûter au Pacifique (35 rye de Belleville, Paris XIXe).

nouvel an chinois dim sum
  • La brioche fleur

Cette spécialité, qui ressemble plus à une sculpture qu’à un plat, est en fait une brioche. Elle est originaire de la région du Shandong, au nord-est de la Chine. A la base, ces brioches servent à prier certaines divinités à des fins de paix et de fortune. Traditionnellement, elles sont assez simples, en forme de fleur, et couronnées d’une jujube. Mais en fait, on en trouve de toutes sortes, et surtout de toutes formes : de la fleur, on peut passer au poisson, ou aux oiseaux, avec des couleurs ou non.

brioche fleur nouvel an chinois

 

And more……..