Bientôt Uber en hélicoptère ?

hélicoptèreUber x Airbus, future collaboration

Rappelez-vous, Uber avait déjà lancé son service d’aviation avec un hélicoptère (Nice-Cannes) pour le festival de Cannes cette année. 160 euros par personne pour un vol de 7 minutes, avec atterrissage à quelques centaines de mètres du Palais des Festivals. La liaison existe évidemment dans le sens inverse. Et dans les deux villes, une voiture et son chauffeur attendaient le client aux abords de l’héliport.

De plus, Uber avait déjà expérimenté ce service en 2013 “En partenariat avec Liberty Helicopters, la compagnie proposait un transport par hélicoptère entre les villes de New York et d’East Hampton, pour un coût total, porte à porte, de 3 000 dollars ; le vol pouvant être partagé entre cinq personnes.”  Uber avait même fait équipe avec Corporate Helicopters au printemps dernier pour transporter des personnes de San Diego au Festival de musique et d’arts de la vallée Coachella, en Californie. Enfin, pour 400 dollars, Uber avait, en partenariat avec Epic Helicopters, également proposé ce service l’année dernière à Austin (Texas), pour le Grand Prix de Formule 1 des Etats-Unis.

Cette fois, Airbus va s’associer à l’américain Uber pour tester le transport à la demande à bord d’hélicoptères. Les deux compagnies mettraient donc en place un service qui utilise les modèles H125 et H130 de la marque afin de « de démontrer la viabilité d’un nouveau business model pour les opérateurs d’hélicoptères souhaitant accéder à une plus large base de clients ».
Ce service coutera 200 dollars par personne pour un transport de jour, et 300 dollars la nuit. Il sera essentiellement destiné aux personnes arrivant à l’aéroport”.

À LIRE :   La naissance du mouvement Skinhead dans les années 60
hélicoptère

Pour le moment, le projet sera testé dans la Silicon Valey, afin de faire son grand retour en France, avec des prix défiants toute concurrence, on l’espère …

La firme française a précisé que Airbus Ventures, son fonds de capital-risque doté de 150 millions d’euros, avait débuté ses activités en investissant dans une entreprise américaine (Local Motors) pour un projet aérospatial qui se déroulera en Allemagne.