« Moi Juliette F. », le combat pour sortir la cocaïne de sa vie

cocaïne

Un livre, une fille et de la cocaïne

Lolita Sene alias Juliette F., est une écrivain de 28 ans, qui a déjà tracé son petit bout de chemin. C’est sous ce pseudo aux airs de « Moi, Christiane F., 13 ans, droguée, prostituée » que cette parisienne dévoile son histoire et son expérience avec la drogue. Une dépendance qui est tout de suite venue la toucher, dès son arrivée sur la capitale. Après 3 ans de « yoyo » et de rechutes, c’est sur son blog qu’elle a voulu s’exprimer, enlever le tabou de cette drogue dure devenue en peu de temps populaire, en donnant notamment des conseils pour l’arrêter.
Rencontre avec cette écrivaine très douée et simple, qui partage sa vision émouvante, poignante, de cette drogue qu’on ne définie plus.

Ton histoire est assez marquante, peux-tu la rappeler aux lecteurs ? Est-ce-qu’il était facile au départ de la retranscrire aux autres ?

J’explique à travers mon roman « C. » comment on peut facilement tomber dans la cocaïne, et comment s’en sortir. Tout a commencé avec l’ouverture d’un blog, « Moi Juliette F. » sur lequel je publiais de façon anonyme mon histoire, des anecdotes, mais surtout 10 conseils pour arrêter la cocaïne. Le blog a rencontré un succès fou, je ne m’y attendais pas du tout … J’ai donc écrit un livre.

La cocaïne, les soirées, les fréquentations … Tu dis que tu es « sevrée » mais n’est-il pas trop dur de tout arrêter du jour au lendemain ?

C’est comme la cigarette. Les statistiques montrent qu’il y a plus de chance pour arrêter quand on stoppe du jour au lendemain. Avant d’arrêter totalement la coke, j’avais essayé plusieurs tactiques dont celle de réduire. Mais ça ne fonctionne pas comme ça, la coke sera toujours plus forte que toi. Le seul moyen pour arrêter, c’est de stopper court et de s’éloigner des personnes consommatrices.

capture-d_c3a9cran-2015-09-30-c3a0-08-00-08

Après le livre que tu as écris, comptes-tu en écrire un autre ou aller plus loin dans ta démarche ?

Concernant la cocaïne, je crois bien avoir tout dit. Entre le blog et le livre, les interviews mais surtout tous les mails auxquels j’ai répondu, je ne peux pas faire plus maintenant. Et puis, il faut que je me protège. Donc le blog reste ouvert pour les discussions dans les commentaires, mais je publierai bien moins.

Désormais que fais-tu ? Quels sont tes futurs projets ?

J’écris un nouveau roman, tiré d’une histoire vraie, mais pas la mienne. Il est prévu pour 2016.