Session urbex à Détroit

detroit urbex photo

On se fait un tour d’urbex à Detroit ?

On t’a dégoté quelques petites images de celle qu’on appelle Motor City, ou encore Motown : Détroit, cette ville du Michigan qui a vu fleurir puis dépérir l’industrie automobile au XXe siècle, mais également bon nombre d’artistes, de la soul à la techno en passant bien évidemment par le hip hop. Allez, pour ne citer qu’eux : Jay Dilla, Eminem, The Temptations, Kevin Saunderson, Derrick May, Juan Atkins, Jeff Mills ou encore Stevie Wonder, en sont tous originaires. Détroit connait une situation de faillite, et un fort taux de chômage, qui l’a conduite à être fortement désertée depuis plusieurs années. De fait, nombreux sont donc les lieux abandonnés, ce qui en fait le terrain idéal pour toute personne éprise d’urbex.

L’urbex (de l’anglais « urban exploration ») est une discipline qui consiste à partir à la recherche de lieux abandonnés ou, en tout cas, fermés au public, pour les visiter. Ces bâtiments ou autres installations humaines ne sont pas accessibles au public parce que vétustes, et plus ou moins dangereux pour ceux qui osent s’y aventurer.

À LIRE :   Michael Boniwell nous offre des photos de l'Australie démentielles

Un site web nommé Detroit Urbex recense des centaines de photos prises dans des lieux abandonnés de la ville du Michigan. Et c’est assez fou. On t’a préparé une petite sélection des images qui nous ont le plus frappé. On retrouve des écoles, des églises, des hôpitaux, des stations service, des entrepôts et usines désaffectés. Bref, si tu aimes l’exploration urbaine, c’est juste le rêve.

detroit urbex photo detroit urbex photo detroit urbex photo detroit urbex photo detroit urbex photo detroit urbex photo detroit urbex photo

Et pour découvrir plus d’images d’urbex à Détroit, c’est par ici.