Le vajazzling, l’art de décorer son pubis

pubis

Vajazzling, des pubis et des paillettes

La dernière tendance aux USA fait mouche. Il s’agit du vajazzling, la contraction de « vajayjay » (vagin en argot américain) et « dazzling« , soit l’art de pimper son intimité comme un arbre de Noël, la guirlande lumineuse en moins. Après le tatouage, l’épilation en forme de cœur (et autres), la coloration des poils pubiens et l’épilation intégrale, pourquoi ne pas se coller des paillettes sur le pubis après tout ?

La tendance est à l’originalité, mais surtout, à l’excentricité. En cette fin d’année, zoom sur le vajazzling, la nouvelle tendance qui repointe son nez hors de nos culottes (qui avait déjà été lancé en 2010 par Jennifer Love-Hewitt).

À LIRE :   La boîte inutile n'est pas si inutile que ça
pubis paillettes

Le mouvement avait été lancé en 2010, par Jennifer Love-Hewitt qui avait révélé à la télévision américaine qu’elle était une adepte conquise du vajazzling.
Vous pouvez également vous « vajazzler » vous-même, mais ceci risque de vous faire mal (enfin, pour les enlever du moins …). Tout d’abord, vous devez avoir un pubis totalement épilé, sur lequel vous collerez le kit qui vous sera envoyé (diamants, paillettes, etc), tout droit d’Amérique.

vajazzling pubis
Il existe également le pejazzling, « pimp your penis », tendance montante des salons de beauté. On ne vous oublie pas, messieurs.
vajazzling