Cinq bonnes raisons de tuer ton boss

5-raisons-de-tuer-son-boss
5-raisons-de-tuer-son-boss

On a tous rêvé un jour de tuer son boss, Openminded détend ton lundi en te donnant cinq raisons de passer à l’action.

De l’ancien français « Travail » signifie « tourment », « souffrance ». Deux termes pour n’en désigner qu’un. On peut aller encore plus loin. En latin, Travail ou tripalium signifiait « instrument de torture à trois poutres ». A croire qu’ils avaient tout compris. Frustration. Stress. Fatigue. Anxiété – sont autant de termes qui pourraient y être associés. Pourtant, les épinards sans beurre, ça n’est vraiment pas digeste. Allez courage, chez Openminded, on réveille ton lundi avec un clin d’œil qui t’aidera à tenir la marée.

Ne pas tuer : précepte de vie. Pourtant parfois (au travail), dans certaines situations (au travail) à un certain moment (au travail), envers certaines personnes (ton boss) … tu as des envies de meurtres ! La rédaction d’Openminded te livre la liste non exhaustive des cinq fausses bonnes raisons de tuer ton boss.

5-raisons-de-tuer-son-boss

 

 

1 – LA CAROTTE QUI TRAINE :

Tous les matins, tu te lèves. Ton réveil sonne et, pour la forme, tu l’insultes un bon coup. Tu avales vite fait ton café et tu files au travail. Efficacité et productivité sont tes mots d’ordres. Cela fait des mois que ton patron te promet cette superbe promotion. Pour l’avoir, tu as oublié sorties, amis et famille mais tu leur a promis qu’une fois obtenue, tu feras péter le champagne. Malheureusement, tu as beau regarder au loin : tu ne vois pas le bout du tunnel. D’ailleurs tu as de plus en plus l’impression que cette fameuse carotte, elle est juste accrochée au bout de ton nez, suffisamment loin pour qu’elle soit hors de portée. Les mois passent, les cernes se creusent et le stress augmente, tu commences sérieusement à envisager de changer de métier : tueur à gage, ça paye bien ?

5-raisons-de-tuer-son-boss

2 – EN BON SAMARITAIN, TU VEUX SOULAGER TES COLLÈGUES :

Actuellement, 433 personnes portent le nom de famille « Connard » en France. Et coup du sort, c’est tombé sur ton patron – et ça lui va parfaitement bien. Depuis six ans, Monsieur Connard tyrannise toute ta boite – tous les jours ! Entre incapable et attardé, tu ne sais plus où te mettre et tout ton salaire passe en heure de psy. D’ailleurs – comme d’habitude – il vient de s’en prendre à la petite stagiaire qui est – comme d’habitude – en pleure dans les toilettes.  Tu te dis que quand même, par acte de charité tu pourrais peut être les aider, rien qu’un peu… d’ailleurs un flingue, c’est pas le prix de 10 séances de psy ?

À LIRE :   Ünkut : Booba sort son 1er parfum
5-raisons-de-tuer-son-boss
5-raisons-de-tuer-son-boss

3 –  QUAND TON BOSS TE PREND POUR SON STAGIAIRE :

Cela fait trois mois que tu viens de commencer ton nouveau boulot. Dès le premier jour, ta mission principale tournait autour de la machine a café et s’est ensuite élargie au tabac au coin de la rue. Si ton périmètre d’action a augmenté, ton estime personnelle a fait tout l’inverse. Domestique, serviteur ou valet ne sont pas des métiers qui t’attiraient et le complexe du larbin commence à sérieusement te monter à la tête.. Mais j’y pense, à côté de la machine a café il y a des couteaux à ce qu’il paraît… et grâce à ton patron tu sais exactement où elle est.

4 – QUAND TU VEUX PRENDRE SA PLACE :

A chaque fois que tu rentres dans le bureau de ton patron, tu as l’impression d’être dans la caserne d’Ali Baba. Ca brille, c’est propre et sa place : tu en rêves – ou plutôt de son compte en banque. Sur ton bureau traine ta plaque que tu as déjà préparé depuis des mois : « Poste : Patron ». Tu commences déjà a préparé ton plan pour l’éliminer, mais, malheureusement, tu hésites encore entre deux tueurs à gages …

5-raisons-de-tuer-son-boss
5-raisons-de-tuer-son-boss

5 – QUAND TU VEUX NIQUER SA FEMME :

La meilleure raison de tuer son boss est peut être celle-çi. Tu l’as vu passer une fois et c’est bon, tu sais, c’est elle …. LA Femme que tu veux niquer. Délire malsain ou vrai passion sexuelle, c’est toi que ça regarde (on s’en mêle pas). Mais tu le sais intimement au fond de ton caleçon, la seule manière de l’avoir : c’est de t’en prendre à ton patron. Et franchement toi, tu n’es pas contre que ce soit pour la raison 1, 2, 3 ou 4.

5-raisons-de-tuer-son-boss