Graffiti ivre #2 : le retour de tag à 40 degrés

graffiti-ivre

Top 5 Graffiti ivre : des poètes torturés des temps modernes s’expriment avec leurs mots sur les murs de Paris

Chez Open Minded, on a décidé d’offrir un jolie cadeau à tous les amoureux de Paris et à ceux qui souhaitent découvrir cette merveilleuse ville qu’on appelle aussi capitale de l’Amour, de la mode et de la gastronomie.

Vous avez-hâte n’est-ce-pas ? Voilà la topo, Paris c’est la marinière, le béret, la baguette et le vin rouge, la classe parisienne comme on dit. Qui dit Paris dit haute-couture, Courrèges, Chanel, et Céline. Paris a aussi ses élites : la Sorbonne, Assas, SciencesPo, l’École Boule et on en passe. Paris c’est la culture, le Musée du Louvre, le Musée d’Orsay, le Musée Rodin, le centre George-Pompidou. De grands peintres comme Claude Monet, Eugène Delacroix et Georges Braque. Paris c’est aussi le port d’attache de grandes plumes. Celles du théâtre, de la poésie et de la philosophie : Voltaire, Sartre, Molière, Alfred de Musset, et Verlaine. Ville de beauté, Paris est aussi le terrain de jeux de poètes moins célèbres que Rimbaud, mais tout aussi torturés.

À LIRE :   Aliocha Boi te fait découvrir ses explorations urbaines

On vous offre donc un top 5 des plus beaux messages que ces « artistes » perchés ont gravé dans la capitale française quand ils étaient au fond du trou. Voici les résultats quand on mélange un bon (ou pas) rouge et encre.

► On commence par un message simple mais qui a le mérite d’être clair dans le 17ème.

ferme-ta-grosse-mère

► La street artiste Miss.Tic reçoit un billet doux à côté de son pochoir dans le 11ème arrondissement de Paris.

je-ne-brise-pas-que-les-coeurs

► 10ème arrondissement, triste réalité.

L-amour-est-mort-d-une-mst

► On suppose que celui-là ne date pas d’hier, mais c’est toujours bon de rappeler que Jack Lang se fait lui aussi des kebabs.

le-ministre-de-la-culture-mange-des-grecs-à-châtelet

► Et pour finir, message universel rue Réaumur (2ème arrondissement). Au moins il y en a un(e) qui a eu les c******* de l’écrire.

papa-voulait-que-je-sois-avocat

Si tu veux mater d’autres « œuvres » du même style et dans d’autres villes tu peux aller sur le site.

Publicités