La pub incompréhensible de la semaine #2 Granola

pub granola

Aller, mange ton Granola !

Dans cette rubrique, on a décidé, non pas de vous voler vos euros cachés sous votre matelas mais simplement les deux neurones qui se battent encore en duel à la fin de la coupure pub, une fois que leurs slogans, leurs musiques ou les images ont fini de faire de votre cerveau une soupe sans nom. Comment ? En revenant sur les meilleures, les plus belles et les plus incompréhensibles pub sorties tout droit des cerveaux liquéfiés de deux ou trois créatifs en manque d’humour.

La semaine dernière avec le pont (putain de mois de mai tiens !), vous n’avez pas eu le droit à votre pub incompréhensible mais on revient cette semaine avec une nouvelle daube publicitaire. Certes, avec la pub Kayak on a placé la barre haute (ici), dure à égaler mais ne vous en faites pas, la pub a des ressources niveau incompréhension. On a choisi la pub pour Granola, on va pas faire le recap’ de la marque, vous en avez surement tous déjà mangé et… ne pariez jamais que vous n’en mangerez qu’un ! Ouai, elle était facile celle là.

Commençons notre analyse ultra pointue de cette pub (attend, on bosse dans la com’ tsé !). A la base, l’idée n’est vraiment pas mauvaise :  » Granola ça cache toujours quelque chose d’extra !  » c’est une putain de punchline quand même ! Non, vraiment le slogan tout ça est largement compréhensible en fait ce qui dérange c’est plutôt qu’un Granola cachant des bouches qui se mettent à chanter un air tyrolien tout droit sortie de l’Autriche profonde (et encore une chanson de merde ! difficile d’égaler Daft Punk mais chacun tente sa chance !) dans une chambre d’adolescent pré-pubère ça nous fait pas trop rêver, ça nous donne pas vraiment envie de s’empiffrer de Granola. En fait quand on voit ça, on a juste envie de replacer gentiment le fameux Granola sur la bouche pour qu’elle l’a ferme parce que cette douce mélodie est plutôt agaçante (oui, à la rédac on a un problème avec les musiques de pub).
Et la mère dans tout ça, on en pense quoi de la mère ? Je pense qu’on va pas non plus partir sur le débat du « évidemment-c’est-la-femme-qui-range-le-linge » parce qu’ on est pas là pour parler de ça. Sa tête ahurie devant cette scène est largement compréhensible mais vient le moment où elle se met tranquillement à chanter avec ces vieilles bouches, alors soit elle est sous LSD soit… elle est sous LSD !  Enfin, elle se prend  gentiment un petit bash dans sa face quand elles lui disent de se la fermer (ok, elles ne lui disent pas TA GUEULE, un simple chut suffit). Avec ce spot on pense que la campagne Granola est à placée dans la catégorie WTF, une pub qui essaye d’interpeller le spectateur en jouant sur le côté décalé d’une situation banale de la vie courante mais pour le coup, le spot est un peu foiré, la tentative d’humour absurde aussi.

On vous laisse le plaisir de regarder le spot juste en dessous ! Ne vous inquiétez pas, la musique n’est pas aussi relou que celle de Kayak (on ne s’en remet plus de celle-ci)

Comme on est sympa et qu’on sait que vous êtes nombreux à être emmerdés par une pub incompréhensible. Notre grande intelligence (hahaha) nous à amené à penser que vous aviez certainement des pépites (c’est fort en chocolat !) à nous faire partager !
Pour ça, rien de plus simple ! Envoyez nous vos pubs incompréhensibles à contact@opnminded.com avec le lien pour qu’on se marre et un petit texte pour nous filer un coup de pouce ! (On est pas toujours inspirés ou doués ou les deux)