Elephant et Castle – Transitions LP

musique-elephant-et-castle-transitions-lp-openminded
Elephant et Castle – Transitions LP

Elephant et Castle – Transitions LP

Artiste : Elephant & Castle
Album : Transitions LP
Label : Plug Research
Date de sortie : 27 Mars 2012
Disponible sur : iTunes

Ouai, ouai, ouai. Se lever à 6h45 pour écrire une chronique, mettre une culotte, boire un café à 7h03, apprendre que Cahuzac a des comptes à l’étranger à 7h47, des travaux sous ta fenêtre qui commencent à 8h04, fumer la dernière clope du paquet à 8h39 pour finalement commencer à écrire ce putain de billet à 8h47.
C’est gentil, petite pub ciblée de ce fameux réseau social, mais je ne veux pas 10 astuces pour me sentir plus sexy.

Ah, c’était sympa la vie sans l’internet. Oubliés, Rayman, Tumblr et autres notifications facebook. Partis, les dernières sorties Triangle ou le nouveau chéri en vogue de Warp. Les memes, les lolcat, franchement.org, noyés dans le flot de l’air frais.
Mais, quelque part, je manquais à mon devoir. Je me sentais coupable cher lecteur, oui, coupable de ne plus te faire découvrir mes merveilles-trouvailles, coupable de ne plus te donner mon sacrosaint verdict sur l’actualité en terme de musique électronique. Comme a dis Jérôme, je demande pardon, je suis rongée par le remord.
Voilà voilà.

1330921841-elephant___castle2

Si je dis » éléphant et château « , ça ring a bell ? Et bien il y a quelques semaines, mon cher et tendre frère me lance un » tiens, tu connais ça ? » (d’ordinaire, j’ai tendance à répondre un « yes, il est terrible c’t’album! ») et envoie un son qui te fais dire un » PUTAIN C’EST QUI CA ? « , au bord de l’hystérie. Des samples éclectiques super bien arrangés, une ambiance hip hop east cost/electronica, une drum bien jazzy : du gros son quoi. Du Elephant&Castle, donc.

Hein, qui ?

À LIRE :   Une date et des extraits pour l'album de Gorillaz

Sorti de nulle part, j’avais quand même un peu honte de n’avoir jamais entendu le nom de David Vincent Reep. Texan de corps mais Londonien de coeur, il poursuit des études d’ingé son et produit, en dilettante, un EP du nom d’Analogue. Il demande à son pote Daddy Kev (oui, il a des sacrés potes aussi le filou) de le masteriser et le démarche ; Pitchfork tombe dessus et… L’édite le 31 Août 2010. La classe. Il se fait ensuite récupérer par Plug Research et sort en Juillet 2011 un single (Sweet Someone) et enfin un LP le 27 Mars 2012: Transitions. Il se dit très influencé par le blues et la soul mais aussi par Dj Shadow, Flying Lotus et Burial ; il aime la musique pleine d’émotions, et ça se ressent énormément.

Transitions est un album intense qui emmène dans une autre galaxie et les samples de voix et les thèmes dénotent le côté romantique du gars. Bien que son nom sorte de Londres, sa musique nous fait plus penser à un quartier black New Yorkais à qui il donne un nouveau souffle avec un son propre, moderne et super bien pensé. Contrairement à Analogue qui nous fait plus remuer du genou avec des drums énergiques ; et surtout la track Anatari où le son est carrément tribal ; le LP est ambiant, smooth et comparable à un canapé je-me-met-dedans-et-j-en-sors-plus.
Bref, Transitions est un mélange d’influences et d’émotions ficelées par une technicité archi maitrisée.
Et C2C, prenez-en de la graine, lui au moins à pas vendu son cul.

Son EP Analague est dispo en free dowload sur sa page Bandcamp. Tu vas le faire et tu vas écouter Anatari en boucle.

Et bois du Malbec, c’est bon.