Non comestible*, des montres qui revisitent le retro

non-comestible-602x418

Avant les téléphones portables… On portait des montres…

Repères suprêmes, elles faisaient lumière et réveil, le nec plus ultra de la technologie je vous dit ! Certaines se rechargeaient aux mouvements du poignet, pour les plus vieilles d’entre elles, il fallait les remonter avec une vis sur le côté… Ah ! C’était le bon temps. Sa première montre, on la recevait à sa première communion, comme symbole de notre passage à l’âge adulte, celui où l’on prend conscience du temps qui passe et qui nous entoure, celui des responsabilités, celui des rendez-vous ou l’on ne peut pas se permettre d’être en retard… Enfin ça, c’était avant…
Aujourd’hui les rares porteurs de montres, recherche au près de ces-dernières, une certaines affirmation de leur personnalité, ben ouais il paraît que certaines symboliseraient même la réussite sociale (il paraît…)

Bref quitte à porter une montre, autant qu’elle soit rétro non ?

Quand le cuir rencontre le plastique. C’est le parti prit de Teddy Wolfe et de son acolyte Tristan Ferry. Des montres qui réconcilient les deux matériaux en insérant un cadran en Bakélite sur un bracelet en cuir de vachette. Non comestible. Créée en 2011, par nos deux jeunes entrepreneurs, la marque surfe sur la tendance rétro en revisitant un cadrant mythique tout en donnant au plastique, symbole suprême de notre société de consommation, ses lettres de noblesses.

Sur l’eshop de la marque, vous retrouverez une collection dite « classique » ainsi que leur nouvelle collection, la Lezard collection qui vaut vraiment le détour !
Vous retrouverez la marque sur internet of course, mais aussi dans la toute dernière collection du Club des Douze (on vous en parlait ici), ainsi que dans pas mal de boutiques en France et en Allemagne.

Bon shopping !

non-comestible-01-600x400 non-comestible-04-600x423 non-comestible-05-600x399 montres-non-comestible-1024x648-600x379