Fricote Magazine #9

Bon les gars après Shoes Up, on vous fait gagner le Fricote Magazine #9 ! Il vous suffit d’envoyer un mail à contact@opnminded.com avec :

Nom Prénom
Adresse

& ce sera déjà pas mal du tout !

BOUCHE À OREILLE GLACIAL
Un froid glacial, cristal, parcoure votre nuque et vous hérisse le poil. Un vent fort, impitoyable avec votre carré de peau découvert, aux confluents de la boucle de ceinture et de la chemise trop courte. Amorphe et la goutte au nez, vous êtes perdu et sans défense, et cette vie là semble ne plus avoir de sens. Vous êtes seul au monde, la potato perdue dans une frite XL, des lèvres gercées sur la côte d’azur, le robot d’un nuage meringué en plein ciel. Mais bordel il est où ce p%#@# de restaurant ? Gauche, droite, deuxième à gauche après la pharmacie, toujours tout droit, 1 bloc, 2 bloc, 3 blocs, toc-toc, j’y suis ? Toujours pas. Un bon plan gratté au détour d’une conversation l’avant veille vous a poussé à braver le froid et la flemme, et c’est bien pour cela que l’on vous aime. Ce bouche à oreille là n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd, et vous comptiez bien lui accorder un petit détour. Un « moi perso j’y suis allé hier… » jouissif, la clope au bec et le pinot noir en suspens au bout de vos bras croisés, devant une audience de novices du vice attentifs, qui accueille avec plaisir ce bon plan gratis. Un moment court, vite balayé par le fond d’écran de portable d’un nourrisson en sueur et mal coiffé, mais dieu que ce fut bon. Votre esprit en perdition réintègre votre corps glacé. Avant que le carburant ne gèle, avant que vous ne renonciez, avant qu’un solo de piano accompagne votre marche de la défaite au ralenti, la tête dans les chaussettes et la rame de métro en sens inverse, un moment de lucidité vous frappe : cette devanture orange, discrète, embuée et Zagatée, que vous avez nonchalamment dépassée. Et si ? Oui ? Non. Pourquoi pas… Mais oui ! Eurêka. Défibrillateur. Moonwalk en sprint. La promesse d’une première bouchée extatique vous stimule, les prothèses de Forrest Gump sautent au vol et le foulard de Castor Junior se noue autour de votre cou. Des frissons, toujours, mais de joie, d’émoi. De moi, moi, moi, pour une fois. Seul face à votre mets délicat, le souvenir de la péripétie sera, il est sûr, à la hauteur de l’assiette. Et c’est bien là tout le mal que l’on vous souhaite. Bim badabim, bim badaboum. Nous vous présentons ci-après Fricote #9, tout beau, tout neuf.
JP