Lacoste L!ve : Le Croco qui ne sera pas une paire de bottes.

Décidément, le Crocodile le plus célèbre de la Mode, ne cessera pas de nous étonner et d’avoir la dent longue.
En été 2011 sortait le nouveau concept de la marque, « Unconventional Chic », qui, d’abord surprenant, a vite trouvé sa place dans les pages les meilleures magazines. Vogue était parti prenant dans la campagne et Anja Rubik unconventional chic mannequin, c’est dire. Sans pour autant renoncer au petit polo qui a fait sa renommée, le reptile de racines sportswear se fait épuré et élégant.

Adrian Brody, Embassadeur du chic vintage, s’y met aussi !

Alors que le coup était déjà osé et avait fait pas mal de bruit, Lacoste frappe encore fort et lance, toujours dans l’esprit Unconventional, le Lacoste Live -Ecrivez Lacoste L!ve-. Une collection capsule qui évoque plus qu’une tendance. Elle véhicule un concept. On revisite tout et on y ajoute les couleurs et les imprimés propres à la marque !
Et si on creuse un peu plus, on aperçoit le défi le mieux relevé du Live : les chaussures. Des boots à la Kanye West aux derbies façon Bruno Mars, on trouve aussi tennis et mocassins. Parfois même un extra terrestre à mi-chemin entre les deux. Toujours avec en tête de concept créatif un design haut en couleurs et des noms très accrocheurs. Tennis rose girly, mocassin bleu roi, la collection propose aussi des chaussures unisexes sans pour autant être passe-partout, de quoi booster notre hiver !


L’hybride René Brogue, entre derbies et tennis comfy.

Bruton LS Pink, pour que Kim puisse marcher sans honte et pendant des heures avec Kanye

Barbados LS, retour aux sources Sportswear pour la marque

Look Dandy presque sportif ou look Preppy de la petite fille sage qui n’en est pas vraiment une, Lacoste reprend tout, même les tennis qu’on leur connaît déjà, et leur rajoute un twist bien dosé. On s’éloigne du confort pur sans pour autant percher les adeptes sur des espadrilles impraticables. On quitte l’accessoire pour porter une image.

Il ne manque plus qu’à chausser son coup de cœur pour se rendre aux petites sauteries organisées en l’honneur de l’Ovni L!ive. Sonnant comme des opérations coup de poing, on note, entre autres, la Desert Pool Party organisée à Coachella, ou les acteurs de Glee et notre hobbit préféré Elijah Wood s’en sont donnés à cœur joie.
Dernière belle trouvaille de la collection capsule : une identité musicale. L’unconventional collection se paie en effet le luxe de faire appel, comme il est dit, à des Unconventional Talents, dont Cosmetics, à mi-chemin entre Eurythmics et sonorités de Catwalk, comme en sont capables les chouchous des fashion weeks, The Misshapes. Avec leur titre « Breathless », ils renforcent la direction mode et tendances définitivement prise par Lacoste en live de Montréal, et c’est plutôt réussi !

Courrez donc vous offrir cette collection aux tons primaires qui égaient nos envies de classique et nous dissuadent définitivement de classer la marque dans le dressing Salle de Sport !

Magda