SHOES-UP #35 « Freaks » en kiosques !

« FREAKS » – En kiosque jeudi 06 septembre. Et déjà en vente chez Black Rainbow et chez Citadium Caumatin et Beaubourg.

A quand les Freaks Awards, avec Lady Gaga en maîtresse de cérémonie et Die Antwoord à l’habillage sonore, histoire de couvrir tout le spectre des possibles de la catégorie ? Après des années passées au rayon ‘insulte’, voilà que le mot freak définit l’attitude la plus in du moment et les tendances qui vont avec. Etre catalogué freak, c’est être fou, doux dingue, excentrique, différent, hors norme, mais pas forcément moche, difforme, taré ou bizarre. Freaky ? Pas pour Mamoru Hosoda, le réalisateur d’animation japonais qui crée des personnages mi-homme mi-loup, ni pour Laird Hamilton, plutôt fier de ses expériences aquatiques qui défient tout sens commun. Mais ne nous leurrons pas, la tendance garde ce qu’il faut de flippant pour mériter le nom qu’elle porte. Les bizarreries dérangeantes du courant artistique «lowbrow art» sont là pour en témoigner et ce numéro, illustré par les travaux de Marion Peck et Alex Gross, laisse songeur quant au regard porté sur la société contemporaine. Pour finir, les âmes sensibles sujettes aux cauchemars s’abstiendront de jeter ne serait-ce qu’un cil au portfolio consacré à la Isla de las Muñecas (littéralement, l’île aux poupées), au Mexique. à part ça, le seul truc vraiment flippant reste le journal de 20 h, rassurez-vous. Plus de photos dans la suite…

We all want to see the first ever Freaks Awards, with Lady Gaga as the main host and Die Antwoord as a sound engineer, just so we can figure out what are the other possibilities. After years and years labeled as an insult, ‘freak’ is now the coolest attitude or trend that you can adopt. Being addressed as such means you’re a little bit crazy, slightly mad, an eccentric, different, you don’t fit in. You see? Not necessarily ugly, deformed, insane or bizarre. Freaky, you said? Neither Mamoru Hosoda, the Japanese anime director that creates half-man, half-wolf characters, nor Laird Hamilton, who’s pretty proud of his water experiences that challenges your common sense, think so. Let’s not get fooled though! This trend has the creepiness that such a name takes. Disturbing freakeries of “lowbrow art” are here as a testimonial, and this issue (illustrated by Marion Peck and Alex Gross’ work) will leave you wandering in your mind, asking yourself tons of questions about today’s society. Also, viewer discretion is advised for the Isla de las Muñecas portfolio (which literally means “the Island of Dolls”), in Mexico. Apart from all of this, the only thing truly frightening remains the news on TV.

+++ de photos sur Shoes-Up