Top 10 des expositions de cet ete !

Top 10 des expositions

Contrairement à ce que veut nous faire croire la météo, les vacances d’été approchent à grands pas. Pour ceux qui n’ont pas la chance de partir se dorer la pilule sur la Cote d’Azur et qui passeront l’été au bureau, on vous propose dix expositions à ne pas louper cet été !

Bob Dylan, l’explosion Rock.
Pour cette exposition, la cité de la musique se concentre sur 1961-66, une période charnière dans la carrière de Dylan, correspondant au début de la notoriété et son évolution vers le rock. Pour l’occasion, des photos, objets et archives vidéos inédites sont dévoilés.
Jusqu’au 22 Juillet – La cité de la musique – Paris

Vhils, Entropie.
A peine vient-il de terminer trois murs à Paris, que Vhils se retrouve chez Magda Danysz. Vhils diffère des autres artistes street, en révolutionnant le pochoir. Il creuse de vieilles surfaces urbaines afin de faire ressortir des séries de portraits.
Jusqu’au 28 Juillet – Galerie Magda Danysz – Paris

Tim Burton, l’expositon.
Pour la première fois en France, Tim Burton présente l’envers du décor de ses films. Il nous invite dans son univers sombre et fantasque où on peut découvrir dessins, peintures et croquis qui ont donné lieu à ses personnages les plus célebres, mais aussi les décors et costumes de nos films burtoniens préférés.
Jusqu’au 5 Aout- La cinémathèque – Paris

Joue le jeu.
Cet été la Gaité Lyrique se la joue festive et propose des colloques, des expositions et des ateliers mais surtout un terrain de jeu géant. Emparez-vous d’une manette et retrouvez vous au coeur des jeux de notre enfance. Le plus? Les nocturnes le mardi soir.
Jusqu’au 12 Aout – La Gaité Lyrique – Paris

Crumb: De l’underground à la Genése.
Est-il encore nécessaire de présenter Robert Crumb, le pionnier de la BD Underground et de la contre-culture américaine? Depuis Avril il a investi le Musée d’Art Moderne de la ville de Paris, où à travers plus de 700 dessins, croquis et revues il montre au grand jour ses obssessions: l’amour, la haine, la peur des femmes.
Jusqu’au 19 Aout – Musée d’Art Moderne – Paris


Louis Vuitton – Marc Jacobs.
Cette exposition ne retrace pas l’historique de la célèbre maison Louis Vuitton, mais propose une rétrospective entre les créations de son fondateur, Louis Vuitton et celles de son dernier directeur artistique Marc Jacobs. Un face à face entre les conditions de créations dans le XIXème fraichement industrialisé et le début du XXIème siècle.
Jusqu’au 16 Septembre – Les Arts Décoratifs – Paris


Festival Kosmopolite.
Le festival Kosmopolite, premier festival international de graffiti fete ses 10 ans! Pour l’occasion, le festival a programmé des dizaines de graffeurs, des expositions la réalisation d’une fresque géante, ainsi que des Dj Set.
Du 5 au 8 Juillet – Bagnolet.

Clemens Behr.
Il y a trois ans, l’artiste allemand était le premier invité de la toute nouvelle galerie Marseillaise: Seize. Trois ans plus tard, il a fait le tour du monde et Seize a été sacrée « meilleure galerie Française ». Leur première rencontre ayant à tous deux portés chance, Behr revient à Marseille présenter son nouveau travail. A ne pas louper!
Jusqu’au 28 Juillet – Galerie Seize – Marseille

Alchimie, THTF.

Le collectif THTF ne cesse de faire parler de lui. Mise en scène sous forme de laboration, le duo propose une exposition variée où se mélangent dessins, peintures et collages. A retrouver à la galerie Datta.
Jusqu’au 31 Juillet – Galerie Datta – Lyon

Damien Hirst.
Alors oui la Tate Modern n’est pas encore en France, mais ça n’est jamais qu’à 2h d’eurostar au départ de Paris, ce qui en soit vaut le coup quand il s’agit du décadent Damien Hirst. Pour l’occasion la Tate Modern se transforme en cabinet de curiosité géant, elle consacre pas moins de 14 salles pour une rétrospective intégral du plus fou des artistes britanniques.
Jusqu’au 9 Septembre – Tate Modern – Londres

Retrouvez cet article sur Surl Magazine