Demi Portion, un artiste unique

Interview avec Demi Portion

Demi Portion, à toi de jouer.

 

Après nos rencontres avec Youssoupha, Medine, 1995, Shurik’n, Sefyu ou encore Linso, nous nous sommes cette fois attaqués à un autre artiste de la belle scène du hip hop français, un artiste à la plume tout simplement unique.

Le moment fatidique de la rencontre avec un artiste pour une interview, c’est toujours quelque chose de spécial. Certains nous étonnent, certains nous surprennent, certains nous déçoivent. Avec Demi Portion, Rasheed de son prénom, je m’attendais à tomber sur un tueur, sur le genre de mec à la langue bien pendue et au caractère de fer. Mais, surprise, c’est un mec discret, timide, presque trop aimable et doux qui a répondu à mes questions. Il faut pleinement réaliser : les textes de titres comme « Laisse moi », « Une vie particulière » ou encore « Sur nos gardes » avec Mokless de la Scred Connexion sont des écrits d’une qualité et d’une puissance rare. C’est en toute logique que je m’attendais à un pitbull, et c’est pour mon plus grand plaisir que j’ai trouvé un agneau. Dans le fond, ça ajoute au charisme du personnage, au charisme d’un emcee discret en coulisse mais qui révèle sa vraie nature sur scène. L’Original Festival 2012 s’en souvient encore, et nous aussi.

À LIRE :   Aujourd'hui, c'est la journée mondiale "sans Facebook" !

Son prochain EP, sobrement intitulé Les Histoires, sera disponible le 4 juin prochain. A tous les amateurs de rap à l’accent chaud, à tous les amateurs d’un rap conscient de première qualité, on ne saurait vous conseiller de vous y jeter dessus. Entretien.

Montage et réalisation : Eczema Production, who else.

 

Retrouvez tous les articles sur : SURL Mag