Adam Tensta

Adam Tensta

Voici Adam Tensta. Rien que pour vous.

Adam Tensta, on le suit depuis un bout de temps. De « It’s a Tensta Thing » à son dernier album « Scared of the Dark », notre rappeur suédois préféré nous a encore surpris avec son récent single « Pass It On », diffusé en une seule copie sur Facebook. Une bombe, comme tout ce que touche celui qui pourrait bientôt s’imposer sur plusieurs continents. En attendant cette conquête imminente, le MC a eu la grande sympathie de nous accorder son temps. Déjà, en nous balançant une vidéo freestyle exclusive à déguster ci-dessus, mais surtout une longue et complète interview, en VO et en VF s’il vous plaît. C’est pas une première en France ?

SURL : Première question : quand as-tu commencé à jouer de la musique et t’es-tu immédiatement lancé dans le hip-hop ?

Adam Tensta : J’ai commencé à rapper vers 17 ans, en essayant de m’inspirer du hip-hop new-yorkais.

 

SURL : Quels artistes ont influencé ton style musical ?
Adam Tensta : Principalement par des artistes de NYC à ce moment, comme Nas, Mobb Deep ou le Wu-Tang pour en citer quelques-uns. Par ailleurs, j’ai toujours été inspiré par la musique de Bob Marley, qui a joué un rôle marquant.

 

SURL : Pourquoi rapper en anglais ? As-tu déjà tenté de kicker en suédois ou penses-tu essayer à l’avenir ?
Adam Tensta : Je voulais ressembler aux artistes qui m’inspiraient : ils ne rappaient pas en suédois, ils le faisaient en anglais. Par contre, depuis l’année dernière, j’ai été de plus en plus attiré par l’écriture en suédois. On va voir ou cela va mener, peut-être ferais-je un EP ou un albm en suédois, qui sait ?

Retrouvez tous nos articles sur: www.surlmag.fr